Dream/Theia Partners désire ériger un observatoire de près de 30 mètres de hauteur fait de conteneurs recyclés en métal sur le site Zibi.

Un observatoire sur le site Zibi

Une nouvelle structure unique dans la région, mais dont l’engouement pour ce type de construction est mondial, pourrait bientôt s’élever dans le ciel du centre-ville de Gatineau. Dream/Theia Partners souhaite ériger une tour d’observation de près de 30 mètres de hauteur sur le site Zibi à l’aide de conteneurs recyclés en métal.

Un tel assemblage de conteneurs, même temporaire, est interdit par la réglementation municipale gatinoise. Dream/Theia Partners s’est donc tourné vers le comité consultatif d’urbanisme (CCU), lundi, afin d’obtenir une dérogation mineure. La recommandation du CCU en lien avec cette demande sera présentée au conseil municipal le 28 août prochain.

« On veut faire de cette structure le cœur de la communauté Zibi pendant un certain temps, affirme le président de Zibi, Jeff Westeinde. Ça deviendra notre bureau des ventes. Il y aura un observatoire tout en haut qui permettra aux gens de bien voir le site, mais aussi d’avoir un coup d’œil sur tout le secteur et une vue sur la rivière des Outaouais et les chutes. Les gens l’oublient, mais nous sommes entourés d’eau. »

Cette structure d’une hauteur de sept étages, munie d’un ascenseur, pourrait demeurer en place pendant un maximum de dix ans. M. Westeinde précise que l’observatoire pourrait être inauguré le printemps prochain. L’accès sera gratuit.

La tour d'observation qui sera construite sur le site Zibi.

« Concept original »

Le président du CCU, Jocelyn Blondin assure que le projet de tour d’observation sera esthétique, même s’il sera construit à partir de gros conteneurs recyclés en métal. « Ça sera un peu comme une œuvre artistique, dit-il. C’est vraiment original. Il y aura un revêtement de couleur et des jeux de lumière le soir venu. Ça devrait certainement attirer l’attention des citoyens et des touristes. »

Le conseiller du quartier, Cédric Tessier, accueille aussi favorablement ce nouveau projet de Dream/Theia Partners. 

« C’est très original comme bureau de vente, dit-il. C’est beaucoup mieux qu’une roulotte conventionnelle. C’est un concept innovateur qui viendrait bien s’insérer dans les plans que nous avons pour le cœur de notre centre-ville. »

Le projet permettra aussi au promoteur de voir s’il y a un intérêt pour un observatoire permanent sur le site Zibi. 

Évidemment, le parallèle avec le projet des tours Brigil, sur la rue Laurier, qui prévoit aussi un observatoire, mais à une hauteur de 55 étages, se fait automatiquement. « L’observatoire en haut des tours Brigil, c’est ce qui m’emballe le plus dans ce projet, mais je vais le répéter, le quartier du Musée n’est pas le bon endroit, affirme M. Tessier. Un observatoire devrait être au cœur du centre-ville pour faire entrer les gens, pas en périphérie. »