Un nouveau 3-1-1 à Gatineau en 2018

Le système 3-1-1 de la Ville de Gatineau entre dans l'ère 2.0.
Signaler un nid-de-poule ou une poubelle de parc pleine en prenant son combiné pour composer le 3-1-1 sera bientôt la vieille façon de faire à Gatineau. Dès janvier 2018, les citoyens pourront prendre en photo l'objet de leur requête et la transférer à la Ville avec son téléphone intelligent. La photo va ensuite automatiquement être géoréférencer et les services municipaux du secteur en question en seront immédiatement avisés.
Mieux encore, les commentaires faits par les citoyens sur les comptes publics de la Ville de Gatineau sur les différents réseaux sociaux seront surveillés et si une publication prend la forme d'une plainte ou d'une requête, elle sera elle aussi traitée par le 3-1-1.
Les citoyens pourront par ailleurs enregistrer eux-mêmes leurs requêtes et suivre leur évolution à partir de leur téléphone intelligent.
«Nous arrivons à une nouvelle génération d'interactions avec les citoyens, a précisé, mercredi, le maire Maxime Pedneaud-Jobin. Ce sera plus simple, plus efficace et plus rapide. Ça va aussi nous permettre comme ville de mieux savoir ce qui se passe.»
Le maire admet que ce nouveau système pourrait accroître la pression sur les services municipaux. «L'information sur la Ville est toujours bonne, c'est à nous ensuite d'y faire face, dit-il. S'il y a plus de pression, nous allons l'évaluer, mais si ça fait qu'on devient plus efficace, on l'accepte. 
Le début de l'implantation de ce nouveau système est prévu en mars prochain et s'étendra sur une période de cinq ans. L'entrée en service du nouveau 3-1-1 est prévue en janvier 2018. Le coût total associé à ce nouveau 3-1-1 est de 570 000 $ sur cinq ans. L'ancien système avait été acquis en 2005 et devenait de plus en plus difficile à mettre à jour.