Les piétons prendront posession de la rue Laval dès vendredi, sur le tronçon compris entre les rues Wellington et Wright. Le projet-pilote prendra fin en novembre.

Un million pour animer le centre-ville de Gatineau

La Ville de Gatineau consacrera un million de dollars à l'animation de son centre-ville, au cours des prochaines années, dans le but d'accélérer sa revitalisation.
Les élus ont demandé au Service des arts, de la culture et des lettres de leur préparer un plan d'animation de cinq ans, accompagné d'un cadre financier, en collaboration avec les commerçants et les organismes du centre-ville.
La Ville a également décidé de verser 50 000 $ à Vision centre-ville pour la réalisation d'une étude sur un futur quartier des artistes.
Ces investissements seront puisés à même le Fonds de développement du centre-ville, créé après l'adoption du Programme particulier d'urbanisme.
«Il faut que les citoyens aient le goût de venir au centre-ville tant pour se divertir que pour s'y établir. En rendant le secteur plus vivant et animé, nous posons un geste concret en ce sens», a déclaré le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, par voie de communiqué.
Fermetures estivales
La Ville a aussi confirmé, mardi, qu'une nouvelle entente visant à fermer un tronçon de la rue Laval, entre les rues Wellington et Wright, sera signée. La rue Aubry et une portion de la rue Kent seront aussi fermées en permanence, du 12 mai au 15 octobre.
Gatineau en profitera, cette année, pour tester un nouveau concept d'animation de rue dans ce secteur.
«Déjà depuis plusieurs années, le marché public présent les jeudis midis contribue à dynamiser le secteur. Aussi, le fait de désigner certaines rues piétonnières six mois par année rend le quartier encore plus attrayant. Nous allons donc tirer profit du succès de ces initiatives et animer encore plus le secteur des rues Laval et Aubry et ainsi accroître la visibilité et la fréquentation du centre-ville », a affirmé Éric Gaudreault, président de Vision centre-ville.