Le gouvernement du Québec appuie le projet de train proposé par la Ville de Gatineau.

Train léger à Gatineau: Québec presse Ottawa d’augmenter sa participation financière

La réalisation du projet de train léger de Gatineau passera par une bonification de l’enveloppe fédérale destinée aux grands projets d’infrastructure de transport en commun, a indiqué, lundi, le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel.

De passage en Outaouais, le ministre Bonnardel a rappelé que le gouvernement du Québec appuie le projet de train proposé par la Ville de Gatineau. Le premier ministre François Legault a d’ailleurs confirmé, le printemps dernier, que Québec était disposé à financer 60 % du projet de 2,1 milliards $. « Ils sont en élections au fédéral et je les invite certainement à nous répondre sur la portion du financement fédéral, a lancé le ministre des Transports. Je m’attends à ce que le fédéral puisse se prononcer et assurément bonifier le montant de l’enveloppe bilatérale intégrée. On s’attend à ce que le fédéral soit présent et bonifie cette enveloppe. »

À la fin de l’année 2018, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a publiquement identifié les critères du programme de subvention comme étant le principal frein à l’avancement du projet de train léger devant desservir l’ouest de la ville. Les critères du programme fédéral sur l’achalandage font en sorte qu’il manque plusieurs centaines de millions de dollars pour boucler le financement du projet. 

« Je l’ai dit maintes et maintes fois, cette entente je ne l’aurais jamais signée en raison des modalités du financement sur l’achalandage, a noté le ministre Bonnardel. Je maintiens cette position. On devrait, avec le prochain gouvernement, pouvoir renégocier cette enveloppe et y aller par projet prioritaire. Celui de Gatineau est avancé et j’ose espérer que le prochain gouvernement s’engagera à modifier cette formule pour qu’on puisse aller chercher le montant additionnel qui permettra de faire avancer ce projet. »

Les maires Pedneaud-Jobin et Jim Watson feront d’ailleurs une annonce conjointe, ce mardi, dans le cadre des élections fédérales du 21 octobre prochain. Les deux maires doivent rencontrer la presse à 14 h près de la promenade Sir John A. Macdonald. Le maire de Gatineau a plusieurs fois laissé entendre, au cours des derniers mois, qu’il souhaitait faire de son projet de train léger de Gatineau l’un des principaux sujets de discussion pendant la campagne électorale.