Le vice-président de la Croix-Rouge, Pascal Mathieu

Tornades de 2018 en Outaouais: 7000 heures de bénévolat pour la Croix-Rouge

Les bénévoles de la Croix-Rouge ont mis 7000 heures à aider les victimes des tornades qui ont frappé l’Outaouais, il y a un an.

Le 21 septembre 2018, d’importantes tornades frappaient l’Outaouais et l’Est ontarien.

Du côté québécois, le secteur Mont-Bleu a été durement touché.

Un peu plus de 70 familles ont eu recours aux services d’aide de la Croix-Rouge en Outaouais.

De ce nombre, encore cinq familles sont toujours hébergées en milieu hôtelier, faute de logements disponibles.

Le vice-président de la Croix-Rouge, Pascal Mathieu, a dressé le bilan des opérations des 12 derniers mois.

En plus d’avoir reçu l’appui de 223 bénévoles, l’organisme a reçu 5,8 millions $, dont 3 millions provenant du gouvernement du Québec.

Un peu plus de 4 millions $ ont été dépensés dans le cadre de différentes mesures d’aide liées à cette catastrophe naturelle.

Parallèlement, la Croix-Rouge a été interpellée à aider la population de l’Outaouais lors des inondations printanières.

Les bénévoles de l’organisme d’aide ont dépensé beaucoup d’énergie depuis ce temps.

« Ce qu’on ne voit pas lors des crises, c’est le réconfort des bénévoles auprès des victimes. On voit les lits, l’aide matérielle, mais l’aspect psychologique du travail, c’est le plus important, et le plus dur », a fait valoir le vice-président.

M. Mathieu souligne toutefois que ces artisans « ont rechargé leurs batteries » ces dernières semaines, et sont prêts à intervenir à nouveau, au cas où un autre événement malheureux se produisait.

Les données fournies vendredi ne concernent que les tornades, et excluent les opérations de la Croix-Rouge lors des inondations du printemps dernier.