Toits verts à Gatineau: tous les obstacles sont levés

Plus aucun obstacle ne se dresse devant la Ville de Gatineau dans le dossier des bâtiments verts. 

L’Association de la construction du Québec, BBL Construction et l’entrepreneur Sylvain Bertrand ont décidé de se désister des procédures juridiques qu’ils avaient entamées devant la Cour supérieure pour bloquer la mise en application de la nouvelle réglementation.

À LIRE AUSSI: Bâtiments verts à Gatineau: l’industrie de la construction se tourne vers les tribunaux

C’est une victoire sur toute la ligne pour la Ville de Gatineau dans ce dossier. Le règlement sur les bâtiments verts adopté en janvier dernier avait auparavant fait l’objet d’une contestation devant la Commission municipale du Québec. La Commission a donné raison à la Ville en déclarant son règlement conforme. Le désistement en Cour supérieure de l’industrie de la construction vient clore le dossier.

L’entrepreneur Sylvain Bertrand

Le nouveau règlement favorisera l’apparition de toits verts et l’installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques. Les paramètres d’aménagement des stationnements seront modifiés et des exigences additionnelles seront mises en place pour verdir les cours d’école.