Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin

Télétravail: Gatineau dit avoir «largement» de quoi répondre aux services essentiels 

La capacité de la Ville de Gatineau de se tourner vers le télétravail suffira « largement » à assurer les services essentiels si le gouvernent du Québec devait être dans l’obligation d’accentuer ses ordonnances de distanciation sociale pour lutter contre le nouveau coronavirus, assure le maire Maxime Pedneaud-Jobin.

Ce dernier a répondu ainsi au Syndicat des cols blancs qui affirmait, lundi, entretenir des doutes sur l’étendue des moyens dont dispose la Ville pour permettre à ses employés de continuer de travailler à partir de leur domicile. « On a une capacité dès maintenant de plusieurs centaines de personnes qui pourraient travailler de la maison, a ajouté le maire. On a de la bande passante et on est à terminer des protocoles pour ne pas mettre la sécurité des informations en danger. On va prioriser l’accès à la bande passante pour les services plus stratégiques. »

Si le besoin devait se présenter, le maire de Gatineau pourrait, en raison de l’urgence, faire des dépenses sans appel d’offres et sans l’autorisation du conseil, notamment pour du matériel informatique. Il précise toutefois qu’il n’est pas prévu pour l’instant d’utiliser ce pouvoir discrétionnaire. 

Dizaines d’employés en isolement

Une série de mesures de distanciation sociale a été mise de l’avant dans l’administration municipale, dans les derniers jours, afin d’offrir aux employés un milieu de travail sécuritaire, a noté le maire. L’accès très restreint à la séance du conseil municipal, mardi soir, alors que tous les élus, à l’exception du maire et du président du conseil, suivaient la séance par webdiffusion et téléphone en est un exemple. Les citoyens n’étaient pas autorisés à participer en personne, mais une douzaine d’entre eux ont répondu à l’appel de la Ville en envoyant leur question par courriel. 

« Le mot d’ordre n’est pas de fermer la Ville, mais de suivre les règlements de santé publique pour assurer la sécurité de nos employés, a indiqué le maire. On demande aussi aux citoyens qui le peuvent d’utiliser les services municipaux en ligne parce que ça protège tout le monde et que ça limite le nombre de contacts. »

La plupart des plans de contingence pour faire face à une pénurie de personnel sont déjà terminés, a fait savoir le maire. M. Pedneaud-Jobin a par ailleurs précisé que « quelques dizaines » d’employés municipaux étaient déjà en isolement et qu’il s’agissait essentiellement de gens qui sont récemment revenus d’un voyage à l’extérieur du pays. « Sur 3500 employés, c’est marginal, a-t-il dit. Notre capacité à offrir des services est à 100 % au moment où on se parle. On a une santé financière saine. Le service 3-1-1 et le 9-1-1 ont des volumes d’appels normaux. La qualité de notre eau potable est impeccable, le service est en place, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. C’est un service essentiel qu’on ne perdra pas quoi qu’il arrive. »