Selon le député Steven MacKinnon, à droite, Maxime Pedneaud-Jobin pourrait bien accueillir un centre de recherche dans sa ville d’ici quelques années.

Steven Mackinnon veut doter Gatineau d’un centre de recherche fédéral

La possibilité pour la Ville de Gatineau de voir un centre de recherche du gouvernement du Canada déménager ses pénates sur son territoire d’ici quelques années est bien réelle, assure le député fédéral Steven MacKinnon.

Le salut de Gatineau pourrait résider dans le vaste examen de révision des infrastructures scientifiques amorcé par Ottawa l’an dernier. Dans son budget 2018, le gouvernement fédéral a reconnu la piètre condition de ses laboratoires, ainsi que la nécessité d’investir massivement dans ses installations scientifiques. « L’initiative fédérale sur l’infrastructure des sciences et de la technologie » (IIFST) est appuyée par un investissement de près de 3 milliards $. La phase I de ce plan sur 25 ans portera sur l’« état critique » de certaines installations.

« Les chercheurs et les scientifiques fédéraux doivent pouvoir évoluer dans un milieu qui favorise la collaboration, et disposer de l’équipement et de l’infrastructure ultramodernes nécessaires pour mener avec succès leurs travaux de pointe et de calibre mondial, peut-on lire sur le site de Travaux publics et Approvisionnement Canada (TPAC). Voilà pourquoi une somme de 2,8 milliards $ est prévue pour renouveler les laboratoires fédéraux et fournir l’infrastructure nécessaire aux scientifiques fédéraux. […] Les nouvelles installations seront à empreinte carbone neutre et des fonds serviront à mettre sur pied un bureau de gestion du programme des infrastructures des sciences dont le mandat sera de soutenir la rénovation des laboratoires fédéraux. »

En entrevue avec Le Droit, le député MacKinnon n’a pas caché vouloir travailler sans relâche pour que Gatineau puisse obtenir la part qui lui revient à la suite de cet important exercice. « L’initiative fédérale est réelle et va aboutir à de vraies choses, lance-t-il. Il est clair que le gouvernement doit renouveler ses infrastructures scientifiques, de recherche et technologiques et qu’il devra, au cours des prochaines années, annoncer ses intentions pour ses installations scientifiques dans la capitale nationale. Je ne manquerai pas de souligner à toutes les instances que Gatineau n’a toujours pas de centre de recherche du fédéral. Cela doit être corrigé et j’entends contribuer à le faire. »

Multivesco

Plus tôt cet été, le gouvernement fédéral affirmait au Droit n’avoir aucun besoin d’espace à Gatineau pour l’instant. Cela n’a cependant pas empêché la firme Multivesco de préparer l’avenir en demandant et en obtenant du conseil municipal, cette semaine, des modifications au plan d’urbanisme pour construire un immeuble de 20 étages sur la rue Montcalm, dans le centre-ville. Depuis le début dans ce dossier, le promoteur laisse entrevoir la possibilité d’y accueillir un futur centre de recherche du gouvernement fédéral.