La Ville de Gatineau a reconnu que le sentier de la rue Jacques-Cartier devait être déneigé, mais il ne le sera pas cet hiver. Le président du conseil, Daniel Champagne, n'accepte pas ces explications.

Sentier enneigé sur Jacques-Cartier: Champagne fulmine

Le torchon brûle entre le conseiller Daniel Champagne et les services des travaux publics de la Ville de Gatineau sur la question du déneigement du sentier multifonctionnel de la rue Jacques-Cartier.
Le conseiller a affirmé publiquement à de nombreuses reprises depuis l'automne qu'il était heureux que les services municipaux aient compris l'importance de déneiger ce tronçon de piste cyclable de 3,7 kilomètres, afin de le rendre accessible 12 mois par année.
Dans les faits, il n'en est rien. Au grand étonnement du conseiller Champagne, le sentier de la rue Jacques-Cartier n'a pas été dégagé une seule fois par les équipes de déneigement. « Je suis très surpris, dit-il. Il semble qu'il s'agit d'un malentendu et que les services avaient compris qu'il s'agissait du trottoir de l'autre côté de la rue. J'avais pourtant été très clair. Je n'accepte pas cette explication de nos services. Quand des orientations sont prises par les élus, nos services doivent les respecter. »
En fin de journée, le service des communications de la Ville de Gatineau a reconnu que le sentier multifonctionnel de la rue Jacques-Cartier « aurait dû être déneigé, dès les premières bordées de neige, tel que cela avait été exprimé par les conseillers municipaux ». Toutefois, ce sentier ne sera pas déneigé cet hiver, a poursuivi la porte-parole de la Ville, Cynthia Lauzon. « Le risque d'endommager les infrastructures et aménagements de la rue Jacques-Cartier est trop important, en raison de la quantité de neige déjà accumulée, a-t-elle indiqué. Le déneigement du sentier sera ajouté aux parcours de déneigement dès la saison prochaine. »
M. Champagne cachait mal sa frustration mercredi matin, surtout que plusieurs citoyens l'ont contacté pour lui reprocher d'avoir partagé de fausses informations dans les médias au sujet du sentier de la rue Jacques-Cartier. « Je viens de faire une intervention auprès des services avec mes collègues Myriam Nadeau, conseillère du quartier, et Jean Lessard, responsable du dossier du déneigement, précise M. Champagne. Nous allons attendre ce que vont nous proposer nos services, mais il faut absolument que cette infrastructure majeure pour les Gatinois soit accessible 12 mois par année. Je le répète, je suis très surpris que nos services aient fait aucun effort pour déneiger ce sentier, c'est très frustrant. »