Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

Scierie de Maniwaki: le maire de Gatineau prêt à faire pression

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, est prêt à faire pression pour que la scierie de Maniwaki obtienne le bois dont elle a besoin, afin d'éviter la fermeture et assurer l'approvisionnement en copeaux, de l'usine de Produits forestiers Résolu, à Gatineau.
Lors d'un point de presse, mardi matin, le maire a réagi à l'annonce de la fermeture de la scierie, pour une période indéterminée au début du mois de mai.
«C'est tout à fait inquiétant car ce sont des emplois précieux et relativement bien payés. On va suivre ça de très, très près. Présentement, la balle est dans le camp des gens de Maniwaki et de Québec. Si on doit s'en mêler, on va s'en mêler. Si on a besoin de l'aide de Gatineau pour mettre de la pression, on va le faire. En ce qui a trait au régime forestier, c'est un domaine d'expertise qui n'est pas le mien, mais comme métropole de l'Outaouais, on a un rôle à jouer», a déclaré le maire.