Pour certains de ces investissements, le gouvernement a sorti l'artillerie lourde dans un souci de visibilité nationale. La première ministre y a été associée à plusieurs reprises.

Sans surprise, Gatineau prépare une «annonce majeure» en sport

Comme le révélait LeDroit en exclusivité, tout indique que la première ministre du Québec profitera de son passage en Outaouais pour officialiser la construction du futur centre multifonctionnel.
La Ville de Gatineau a indiqué qu'une annonce majeure en sport et en culture est prévue le 27 février, à 14h30, en présence de Pauline Marois, du ministre responsable de l'Outaouais Stéphane Bergeron et du maire Maxime Pedneaud-Jobin.
C'est donc dire que le conseil des ministres a officiellement apposé son sceau sur l'entente entre la Ville et son club de hockey junior, quelques semaines après que Québec eut donné son accord verbal au nouveau partenariat.
Cette confirmation écrite était essentielle pour permettre à la Ville de lancer les premiers appels d'offres, à la fin février.
La première ministre devrait aussi effectuer quelques annonces en santé, lors de son passage en Outaouais, elle qui en sera à une première visite depuis son élection, il y a 18 mois.
Mme Marois pourrait notamment dévoiler le plan de son gouvernement en obstétrique. Lors de sa plus récente visite à la mi-janvier, le ministre de la Santé, Réjean Hébert, s'était engagé à rapatrier à Gatineau entre 400 et 500 accouchements annuels qui se font actuellement à Ottawa.
Il risque également d'être question du dossier de la faculté satellite de médecine.