Le boulevard Saint-Joseph est la pire route de l’Outaouais, selon le plus récent palmarès du CAA-Québec.

Saint-Joseph, pire route en Outaouais

Le boulevard Saint-Joseph est la pire route de l’Outaouais, selon le plus récent palmarès du CAA-Québec.

Cette artère, l’une des principales de la quatrième ville de la province, fait la vie dure à la mécanique des automobiles qui y circulent.

Pour une troisième année, le CAA-Québec interpelle les automobilistes pour connaître leur avis sur la pire route de la province.

L’Outaouais ne figure pas dans le très peu enviable top 10 provincial du CAA.

En 2015, la route 105, à Chelsea, faisait partie du top 12 des pires artères de la province. Elle n’y figure plus depuis que des travaux de réfection y ont été exécutés.

Le plus récent palmarès ne prend pas en compte les routes démolies par les inondations et les glissements de terrain survenus en Outaouais, au printemps et à l’automne.

La pire route du Québec n’est toutefois pas très loin de la région outaouaise. Il s’agit du chemin Kilmar, à Grenville-sur-la-Rouge.

D’ailleurs, la municipalité attend une réponse du ministère des Transports du Québec (MTQ) pour une participation financière afin de refaire le chemin.

Sa reconstruction complète était évaluée à 20 millions $ en 2015.

En Outaouais, les deux autres routes problématiques sont aussi situées à Gatineau.

Il s’agit des chemins Pagé et Saint-Thomas, dans l’est de la ville.

Cette année, 10 000 signalements ont été faits au CAA, à la grandeur de la province.

Le CAA « a remis ces résultats aux autorités concernées afin que des améliorations soient apportées rapidement, et ce, en réponse aux attentes des citoyens », indique l’organisme, sur son site web.

La Ville de Gatineau prévoit réaménager une portion du boulevard Saint-Joseph, entre les boulevards Saint-Raymond et Alexandre-Taché.

Le projet est évalué à 42 millions $.