Retour des lignes express à la STO

C'est aujourd'hui que les trajets express de la Société de transport de l'Outaouais (STO) font leur retour dans l'est de Gatineau.
Cette promesse avait été faite à la fin du mois de novembre par le maire de la ville et président de la STO, Maxime Pedneaud-Jobin.
Il avait alors, avec le conseil d'administration de la société de transport et le conseil municipal, pris la décision d'hypothéquer les fonds réservés à l'amélioration de service pour l'année à venir afin de répondre immédiatement aux demandes des usagers mécontents.
Les deux premiers trajets du matin en provenance du secteur Buckingham se rendront désormais directement jusqu'au centre-ville de Gatineau et à Ottawa.
Au moment où ces améliorations avaient été annoncées, la porte-parole des usagers mécontents de l'est, Claudine Dupuis, avait indiqué que ce n'était pas suffisant. Elle craignait de voir les gens s'entasser dans ces deux autobus et forcer les chauffeurs à laisser quelques personnes dans l'abri.
Engagements électoraux
Plus récemment, Mme Dupuis et ses alliés sont revenus à la charge en affirmant que le maire n'avait pas respecté ses engagements électoraux. Elle exigeait alors qu'il respecte ses engagements.
Le maire avait alors répondu en disant qu'il lui avait été impossible d'agir plus rapidement. M. Pedneaud-Jobin invitait également les usagers à attendre l'entrée en vigueur des modifications annoncées deux mois plus tôt.
En plus du retour des express, la ligne 67 qui traverse la Pointe-Gatineau s'intégrera désormais à la ligne 300 pour se rendre directement au centre-ville, plutôt que déposer les gens à la station des Promenades du Rapibus.
Les changements n'avaient pu entrer en vigueur en novembre en raison d'ententes précédentes entre la STO et le syndicat des chauffeurs.