Report de la rencontre de désaffiliation du syndicat de la STO

C’est finalement la semaine prochaine que les dirigeants syndicaux qui représentent les intérêts des chauffeurs et des employés d’entretien de la Société de transport de l’Outaouais (STO) rendront visite au Conseil canadien des relations industrielles à Ottawa pour un changement de centrale syndicale.

La démarche devait avoir lieu vendredi, mais le président de la section locale 591 du Syndicat uni du transport (SUT), Guy Gosselin, a indiqué vendredi après-midi qu’il restait encore certains dossiers à finaliser avec la maison mère du syndicat à Washington concernant la désaffiliation.

La section locale a été placée sous tutelle par le SUT.

M. Gosselin a indiqué jeudi que les chauffeurs et employés d’entretien de la STO vont se rallier à une centrale syndicale québécoise.