Les fortes pluies de juillet ont causé des maux de tête à plusieurs résidents de Gatineau.

Rencontres citoyennes sur les refoulements d’égout

La Ville planche sur une nouvelle série de rencontres citoyennes à l’intention des résidents des quartiers touchés par les refoulements d’égout et les inondations à répétition.

Le maire Pedneaud-Jobin a indiqué que les équipes de la ville poursuivent les inspections dans les quartiers problématiques afin de bien documenter la situation. « Beaucoup de travail se fait actuellement, a-t-il dit. Il y a eu plusieurs rencontres avec les élus concernés, des rencontres dans les services et là on se prépare à faire des réunions avec les citoyens pour expliquer la situation quartier par quartier. On prend ça extrêmement au sérieux. C’est un dossier qui va nous suivre pendant des années. »

Le conseil municipal de Gatineau n’aura cependant pas besoin d’un portrait complet de la situation des infrastructures dans ces quartiers pour commencer à s’attaquer à cet important chantier dès le prochain budget, assure le maire. 

À bien des endroits, l’administration sait depuis un bon bout de temps exactement ce qu’il y a à faire, a laissé savoir le M. Pedneaud-Jobin, au terme de la partie publique du comité exécutif, mercredi. « Il y a des choses qu’on sait déjà, a-t-il dit. Il y a des quartiers qui ont des problèmes sur lesquels on travaille depuis des années. On sait que ça va prendre des solutions de fond. Dans certains cas ça sera aussi de continuer des projets qui sont déjà en cours. »

Une partie de l’analyse sur le terrain devra être complétée avant l’étude du budget afin de permettre au conseil de faire un premier pas pour la réalisation de ce nouveau chantier majeur en matière d’infrastructure. Celui annoncé il y a deux ans pour régler le problème de l’eau brune est en retard de deux ans. 

« Si on veut aller vite, il va falloir s’ajuster, dit-il. Il faut commencer à prendre des décisions au budget. »