Un père de famille de Gatineau a déposé une plainte pour discrimination à la Commission des droits de la personne concernant le nouveau règlement sur la collecte des ordures de la Ville.

Règlement sur les ordures: Gatineau fait l'objet d'une plainte à la Commission des droits de la personne

Un père de famille de Gatineau a déposé une plainte pour discrimination à la Commission des droits de la personne concernant le nouveau règlement sur la collecte des ordures de la Ville.

Un reportage de Radio-Canada diffusé mardi soir explique que le citoyen en question, Pierre Beaudry, est père d’un homme de 29 ans handicapé aux prises avec des problèmes d’incontinence.

La situation engendre des déchets additionnels pour la famille en raison des produits d’incontinence alors qu’elle, comme les autres résidents, est limitée à un bac gris de 120 litres aux deux semaines. Le reportage révèle que la plainte est contre la Ville de Gatineau et ses élus, en particulier le maire Maxime Pedneaud-Jobin et la conseillère Maude Marquis-Bissonnette.

Selon M. Beaudry, la Ville taxe sa famille sur la base d’un handicap, ce qui est discriminatoire, affirme-t-il. La Ville n’a pas réagi puisque le dossier est judiciarisé.

Une situation similaire avait été présentée dans les pages du Droit à la fin août alors que la famille d’une autiste de 27 ans souffrant d’incontinence avait dénoncé la nouvelle politique.

«... de 42 à 56 couches aux deux semaines, ça te remplit une poubelle, ce n’est pas long », avait illustré le père de famille.