Maxime Pedneaud-Jobin, s’est adressé aux victimes des refoulements d’égouts dans le secteur Aylmer, mercredi soir.

Refoulements d'égouts: des citoyens demandent des solutions

Les pistes de solution présentées mercredi soir par les autorités municipales de Gatineau pour prévenir les refoulements d’égouts lors de pluies diluviennes étaient insuffisantes, selon des citoyens du quartier Wychwood à Aylmer ayant vécu des dégâts d’eau dans leur résidence.

Puisque les inondations de sous-sol lors de pluies diluviennes sont aussi causées par des infiltrations d’eau, les responsables de la Ville de Gatineau qui ont offert une session d’information devant quelque 125 personnes ont entre autres recommandé aux propriétaires de s’assurer que le tuyau d’évacuation des gouttières soit éloigné d’une fenêtre de sous-sol et qu’il soit dirigé loin de la fondation.

Et, lors de pluies torrentielles comme celles d’octobre 2017 et de juillet 2018 qui ont causé de nombreuses inondations de sous-sol, les autorités ont prévenu les citoyens d’éviter d’utiliser les toilettes afin de prévenir les refoulements.

Le nettoyage des points de captage des eaux dans le réseau d’aqueduc, l’inspection des fossés afin de relever les anomalies ainsi que le débranchement des drains français au réseau sanitaire ont aussi fait partie des suggestions des autorités municipales.

Toutefois, un citoyen qui a vu sa maison inondée a signalé que les accotements dans certains secteurs sont plus élevés que l’asphalte, et que les eaux de pluie ne s’évacuent ainsi pas dans les fossés.

« Ça prend une niveleuse qui va venir abaisser les accotements parce que l’eau circule sur l’asphalte », a-t-il proposé.

Un autre citoyen a pressé la Ville de s’assurer à ce qu’elle fasse tout en son pouvoir pour régler la situation des fossés, notamment, avant que les citoyens soient forcés de prendre des mesures comme le débranchement des drains.

Plus tôt en journée, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a indiqué que la responsabilité financière pour régler les problèmes de refoulement d’égouts à répétition sera partagée entre les citoyens touchés et la municipalité.

« À certains endroits, ce sont des enjeux liés aux maisons et dans d’autres ce sont nos infrastructures », a notamment indiqué le maire Pedneaud-Jobin.

Devant les citoyens mercredi soir, le maire de Gatineau a indiqué que la Ville a des enjeux dans plusieurs quartiers.

« Pour nous, c’est un grand chantier un peu comme celui de l’eau jaune où nous avions des problèmes un peu partout », a-t-il illustré

Une autre session d’information pour les citoyens du district Bellevue aura lieu en soirée le 23 octobre à l’école secondaire Le Carrefour.

Avec Mathieu Bélanger, Le Droit