Les conseillers Jean-François Leblanc, Jocelyn Blondin, Louise Boudrias et Marc Carrière ont fait suite à la demande du promoteur Gilles Desjardins qui souhaitait que le conseil reporte le dépôt du projet de règlement de citation qui doit faire l’objet d’un vote le 28 août prochain.

Quartier du musée: une dernière étape franchie avant le vote final

Quelques élus pas très entichés à l’idée d’adopter une protection patrimoniale dans le quartier du Musée ont tenté de convaincre leur collègue, mardi, de mettre un terme au processus amorcé par le conseil en mai dernier.

Les conseillers Jean-François Leblanc, Jocelyn Blondin, Louise Boudrias et Marc Carrière faisaient ainsi suite à la demande du promoteur Gilles Desjardins qui souhaitait que le conseil reporte le dépôt du projet de règlement de citation qui doit faire l’objet d’un vote le 28 août prochain. Il souhaitait ainsi que le conseil et l’administration prennent le temps d’analyser sa proposition de citation patrimoniale «moderne, ouverte et flexible» qui lui permettrait de réaliser son projet Place des peuples.

Le président du conseil, Daniel Champagne a rappelé que le retrait du dépôt du projet de règlement viendrait mettre un terme au processus légal déjà entamé. Le maire Maxime Pedneaud-Jobin a fait valoir aux conseillers que la demande du promoteur était essentiellement la même qu’il fait depuis des mois «avec des mots différents», à savoir que la Ville modifie toute sa réglementation en place dans le secteur pour permettre des tours de 35 et 55 étages. Le projet de règlement a finalement été déposé comme prévu.

Par voie de communiqué, Gilles Desjardins a rappelé que le projet de citation était à son avis «trop rigide et restrictive», et qu’elle ne permettait pas l’«émergence de projets originaux, ambitieux et emblématiques».

Ce dernier a ajouté qu’il demeurait confiant que le conseil voudra analyser son projet de citation d’ici le vote du 28 août prochain. De fait, le maire s’est engagé à organiser une session de travail au cours de laquelle les élus pourront obtenir plus amples détails sur la proposition du promoteur dans les jours qui précéderont le vote sur la citation patrimoniale tel que recommandé par l’administration et le comité consultatif d’urbanisme.

GATINEAU EN BREF

Le père du bambin attaqué par un pitbull interpelle le conseil

Le père du petit Hugo Giroux, deux ans, attaqué par un pitbull, dans le secteur Aylmer, il y a deux semaines, s’est déplacé pour interpeller en personne les élus municipaux réunis en conseil municipal, mardi.

«Mon fils a été attaqué dans cette poussette maintenant taché de sang, a lancé Mathieu Giroux en montrant la poussette dans laquelle son enfant a été sauvagement attaqué. Maintenant, on fait quoi? On attend les statistiques de 2018? Il faut agir maintenant avant qu’un enfant perde la vie. On parle de la liberté des gens de pouvoir choisir le chien qu’ils veulent, mais cette liberté doit s’arrêter où commence la mienne et celle de ma famille de pouvoir marcher sans crainte dans mon quartier.»

Son intervention a visiblement touché les élus. La conseillère Louise Boudrias a qualifié l’événement tragique de «cauchemar» pour le conseil, rappelant que les élus cherchent depuis dix ans une réponse à l’enjeu causé par les chiens potentiellement dangereux.

Le conseiller Jocelyn Blondin a rappelé que l’administration s’était penchée, lors du dernier mandat, sur la possibilité d’interdir l’acquisition de nouveaux pitbulls, mais que le conseil avait finalement reculé sur l’implantation d’un tel règlement. Il a indiqué qu’il invitait le conseil à se pencher à nouveau sur cette possible interdiction sur le territoire de Gatineau dès le retour des vacances estivales. 

Bataille de restos sportifs dans le Plateau à prévoir

La compétition entre restaurants sportifs sera forte dans les prochains mois dans le secteur du Plateau. Le conseil municipal a autorisé, mardi, l’implantation d’un restaurant Cage aux sports dans le noyau commercial du Carrefour des Grives.

Le nouvel établissement sera situé tout juste en biais du Boston Pizza, déjà fréquenté par plusieurs consommateurs lors des événements sportifs télévisés. Du même coup, les élus ont accordé les dérogations nécessaires au zonage dans le grand ensemble commercial du Plateau pour y permettre l’intégration de deux tours de huit à dix étages qui abriteront environ 400 logements pour personnes âgées près du Canadian Tire.

Gatineau voit ce projet comme une opportunité pour repenser le développement de ce secteur commercial dont la popularité de la formule auprès des consommateurs s’étiole peu à peu.