Après le WE, que l’on voit ici, le Groupe Heafey a revu plusieurs de ses projets au centre-ville de Gatineau et pourrait accélérer la cadence de constructions.

Projets domiciliaires dans le Vieux-Hull: Heafey accélère la cadence

Les nombreux travaux de réfection prévus aux ponts interprovinciaux dans les prochains mois et prochaines années, ainsi que l’annonce de la démolition du vénérable pont Alexandra d’ici cinq à dix ans poussent le Groupe Heafey à revoir la planification de ses projets immobiliers dans le centre-ville de Gatineau.

Prévoyant une ruée vers le centre-ville en raison des problèmes de circulation qui devraient considérablement s’alourdir dans les prochains mois, le promoteur immobilier a pris la décision, après des réunions de planification stratégique, d’accélérer la cadence.

Charles Masse, vice-président aux opérations et développement du Groupe Heafey.

Le vice-président du Groupe Heafey, Charles Masse, a indiqué au Droit qu’il devançait d’un an le début de la construction de la deuxième phase du complexe résidentiel WE, un projet de quatre immeubles situé juste en face de l’immeuble à bureaux du fédéral Terrasses de la Chaudière estimé à plus de 300 millions $. « On planifiait commencer la construction de cette phase à la fin de l’année 2020, mais nous débuterons finalement les travaux de cet immeuble de 214 unités de logement en septembre prochain », confirme M. Masse.

La construction devrait s’étendre sur une période de deux ans. Son ouverture coïnciderait avec celle du VIU II, situé sur la rue Laurier, dont les premiers travaux d’excavation devraient débuter en juin prochain. Ce sont donc plus de 400 unités de logement qui s’ajouteront au marché locatif dans l’île de Hull en même temps quelque part en 2021.

« La confirmation du projet dans le budget fédéral le lendemain ont eu l’effet d’un électrochoc pour nous, explique Charles Masse. C’est carrément la bougie d’allumage. Les problèmes de circulation deviendront tellement importants dans la région que de plus en plus de gens voudront se rapprocher de leur lieu de travail. Ça va créer une vague dans le centre-ville et nous voulons être fin prêts quand elle arrivera. »

Le Groupe Heafey a aussi donné le feu vert à ses équipes d’ingénieurs et d’architectes pour commencer tout de suite la planification des phases III (326 unités) et IV (450 unités) du complexe WE. Les travaux de ces deux dernières phases pourraient débuter respectivement en 2020 et 2024.