Le ministère des Infrastructures et des Collectivités octroie 22,5 millions $ pour un projet d’amélioration du réseau des eaux pluviales et à la capacité de rétention d’eau du bassin versant du ruisseau Wabassee. La Ville déboursera 33,7 millions $ de son côté pour la réalisation de ces travaux. La Ville et le ministère prévoient que ces travaux permettront de mieux protéger les résidences de 12 500 personnes et de réduire de 91% le nombre de citoyens qui n’ont pas accès aux services essentiels durant des inondations provoquées par d’importants épisodes de pluie. La Ville de Gatineau et le ministère des Infrastructures et des Collectivités prévoient que ces travaux permettront de mieux protéger les résidences de 12 500 personnes.

Projet de 56 M$ pour diminuer l’impact des inondations à Gatineau

Avec un coup de pouce du gouvernement fédéral, la Ville de Gatineau lance une série de travaux pour diminuer l’impact des inondations et des pluies diluviennes sur des résidences du secteur Gatineau.

L’investissement total de 56,2 millions $ permettra surtout de prévenir les inondations des résidences et des commerces qui entourent le ruisseau Wabassee, majoritairement dans le district du Lac-Beauchamp.

« Ça, ce sont des gens qui sont nerveux et inquiets chaque fois qu’il pleut. Ils ont peur pour leur maison, pour leur sous-sol et pour leur commerce, souligne le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin. Ce n’est pas théorique. Pour les gens, c’est extrêmement concret la nécessité d’avoir des infrastructures qui sont bâties en fonction des changements climatiques et de ce qu’on vit. »

« À Gatineau, les inondations provoquées par les pluies diluviennes deviennent un problème de plus en plus grave. On n’a qu’à regarder le long du boulevard Maloney, lorsqu’il pleut, pour voir qu’on a des problèmes de drainage dans le secteur », ajoute le député fédéral de Gatineau, Steven MacKinnon.

Le ministère des Infrastructures et des Collectivités allonge 22,5 millions $ et la Ville de Gatineau 33,7 millions $ pour ce projet qui prévoit notamment la construction de fossés et l’installation de nouveaux ponceaux pour améliorer la capacité de rétention d’eau dans le secteur et accélérer le déplacement des eaux vers la rivière des Outaouais.

Les travaux pourraient s’étaler sur une période de huit ans, mais les citoyens n’auront pas à attendre tout ce temps pour voir leur sort s’améliorer.

« Déjà, si on commence à faire un bassin l’année prochaine, il va retenir une partie des eaux. Si on n’a pas de pluies diluviennes, il n’y en a pas de problème, explique le conseiller du quartier, Jean-François LeBlanc. S’il y en a, et qu’on a un ou deux bassins déjà faits, c’est ça de moins qui va se retrouver dans le sous-sol des citoyens. »

Le conseiller Jean-François LeBlanc, le député fédéral Steven MacKinnon et le maire Maxime Pedneaud-Jobin travaillent pour atténuer l’impact des inondations sur les résidents de Gatineau.

Un fonds inspiré par 2017

Le montant du fédéral est remis dans le cadre du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes, un programme né d’une intervention du député MacKinnon et certains de ses collègues du caucus libéral, dont le député de Hull-Aylmer, Greg Fergus.

« Le vieux dicton le dit : “Il ne faut jamais gaspiller une crise.” Pendant les inondations de 2017, j’en ai profité pour montrer de la colline parlementaire ce qui se passait à Gatineau. De là vient l’inspiration de ce fonds », affirme Steven MacKinnon.

Les feux de forêt à Fort McMurray ont également inspiré le gouvernement fédéral dans la création de ce programme, ajoute le député de Gatineau.

« Je veux vraiment souligner le leadership des députés de l’Outaouais qui ont permis à ce que le fédéral crée ce programme de 2 milliards $. J’espère qu’il va être amélioré avec le temps, c’était un premier pas qui est extrêmement important, qui permet à nous d’en profiter immédiatement pour un projet qui pressait », souligne M. Pedneaud-Jobin.

« On le sait que 2 milliards $, ça ne suffira pas à long terme, mais c’est un début. Ça crée des précédents », conclut le député de Gatineau.