Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin

Présence écourtée pour Pedneaud-Jobin aux assises de l’UMQ

Gatineau est encore loin d’un retour à la normale, malgré la décrue qui s’est amorcée dans les derniers jours, mais une relative reprise des affaires courantes sera à noter, cette semaine, à la Maison du citoyen. Les élus seront réunis en comité plénier, ce mardi, pour notamment discuter des millions à investir dans le Plan vélo cette année.

La dernière rencontre publique à laquelle tous les élus gatinois ont été conviés remonte au comité plénier du 23 avril. Le maire Maxime Pedneaud-Jobin, pris dans la gestion des inondations, n’était toutefois pas présent lors de cette réunion. 

L’administration doit présenter aux élus les détails entourant les investissements de 6,1 millions $ prévu au Plan directeur vélo adopté par le conseil lors du dernier budget. Ce plan sur cinq ans prévoit des dépenses de plus de 30 millions $. 

Le service des finances de la Ville de Gatineau déposera aussi ses états financiers plus tôt en journée, tout de suite après la présentation du rapport annuel de la Maison de la culture.

Assises de l’UMQ

Cette semaine marque aussi les 98e assises annuelles de l’Union des municipalités du Québec (UMQ). Il s’agira du premier grand rendez-vous du monde municipal depuis l’élection du gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ). Les assises s’ouvriront mercredi et se poursuivront jusqu’à samedi. 

Le cabinet du maire indique que M. Pedneaud-Jobin assurera une présence minimum lors de l’événement. Il siégera à la rencontre du comité exécutif et au conseil d’administration de l’UMQ lors de la journée du mercredi. Il sera aussi présent à Québec jeudi matin lors du discours d’ouverture du premier ministre François Legault. L’attachée de presse du maire Pedneaud-Jobin, Laurence Gillot, précise que le maire doit auparavant rencontrer le premier ministre sur le dossier des inondations, après quoi il reprendra la route pour Gatineau. 

«Comme la gestion de la crise n’est pas encore terminée, le maire a fait le choix de ne participer qu’à trois moments importants des assises, explique Mme Gillot. Il est vrai que les assises de l’UMQ sont toujours l’occasion de rencontres avec d’autres élus et membres de cabinets ministériels, mais la situation est loin d’être terminée pour envisager une absence prolongée.» Mme Gillot ajoute que le maire Pedneaud-Jobin doit rencontrer la ministre des Affaires municipales, dans les prochaines semaines, pour lui faire un état de situation sur les inondations. 

Point de TVQ

Le président du conseil municipal, Daniel Champagne, fera partie des neuf élus qui formeront la délégation gatinoise à l’UMQ cette semaine. Il dit s’attendre à plusieurs discussions de corridors en lien avec les inondations, mais aussi à obtenir plus de détails sur les engagements pris avant les élections par le premier ministre Legault à l’égard des municipalités. 

«Il y a eu un engagement fondamental pour le versement d’un point de la TVQ, rappelle M. Champagne. Je m’attends à ce que le premier ministre explique maintenant comment les versements vont se concrétiser et ce que ça va vouloir dire pour les villes. Ce qui me préoccupe personnellement c’est la flexibilité que le gouvernement donnera aux municipalités pour l’utilisation de ces sommes. Il faut que ça puisse servir à réduire la pression sur l’utilisation de la taxe foncière.»

M. Champagne ajoute qu’il espère aussi entendre le gouvernement donner des indices quant à ce qu’il entend faire pour réagir aux impacts des changements climatiques et comment il prévoit aider les municipalités en matière d’infrastructures. «Les villes ne pourront pas régler ça toutes seules», dit-il.