Une bonne dose d'eau et l’ensemencement devraient reverdir votre terrain.

Préférable d’arroser la nuit

Il n’y a aucun mal à arroser son gazon la nuit lors de grandes périodes de chaleur, selon des spécialistes en aménagement paysager.

Avec une bonne minuterie, l’arrosage mécanique permet de donner un peu d’amour à sa pelouse tout en dormant sur ses deux oreilles.

L’arrosage la nuit évite le gaspillage de l’eau par évaporation ou par absorption trop rapide par la terre chaude lors de temps ensoleillé et caniculaire.

Et, pour ceux et celles qui craignent le jaunissement de la pelouse, une bonne dose de H20 et l’ensemencement devraient reverdir votre terrain.

+

ATTENTION AUX COUPS DE CHALEUR

Les autorités de la santé en Outaouais appellent à la prudence alors qu’une deuxième vague de chaleur en l’espace de trois semaines déferle sur la région de la capitale fédérale.

«En période de chaleur, il est important d’écouter les signaux d’alerte que votre corps vous envoie en cas de déshydratation», a prévenu le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO). 

Une soif intense est un signe de la déshydratation.

Ces signaux sont une soif intense, une fatigue inhabituelle, des maux de tête, des étourdissements, de l’enflure aux mains, aux pieds et aux chevilles ainsi que des crampes musculaires, précise le CISSSO. En absence d’intervention, l’état de santé peut s’aggraver pouvant aller jusqu’au coup de chaleur qui peut se reconnaître par une température du corps élevée, de la confusion et un évanouissement, a signalé l’organisation. 

Environnement Canada prévoit que le mercure sera de 30 °C et plus de samedi à lundi inclusivement. La température ressentie devrait atteindre 38 °C, samedi.