La configuration du pont des Chaudières changera passablement dans le cadre des travaux qui se tiendront au cours des prochaines années.

Ponts fermés dans les prochaines années à Ottawa-Gatineau

D’importants travaux de réfection touchant trois des cinq ponts interprovinciaux donneront des maux de tête aux automobilistes de la région de la capitale fédérale au cours des trois prochaines années.

Le chantier du pont des Chaudières viendra changer en profondeur la configuration de ce lien qui traverse en plein cœur du projet Zibi. Une fois les travaux terminés, les cyclistes auront gagné une piste cyclable dans chaque direction, entre les rues Booth, à Ottawa, et Eddy, à Gatineau. À l’inverse, les automobilistes auront perdu une voie de circulation puisque la place réservée aux voitures sera réduite à une voie dans chaque direction. 

C’est ce qu’ont confirmé, lundi, des représentants de Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) et de la Commission de la capitale nationale (CCN). Le sous-ministre adjoint à la Direction générale des biens immobiliers pour SPAC, Michael Mills, a précisé que les travaux qui s’étendront de juin à août prochains permettront d’intégrer le concept de « rue complète » souhaité par les villes de Gatineau et d’Ottawa, ainsi que par le promoteur du projet Zibi. 

Les travaux auront des impacts importants sur la circulation, tant à Ottawa qu’à Gatineau. Toute la traverse des Chaudières, entre la promenade Sir-John-A.-Macdonald, à Ottawa, et la rue Laurier, à Gatineau, sera fermée à la circulation automobile et aux camions entre juin et août. 

Les automobilistes seront redirigés vers le pont du Portage le temps des travaux, alors que la circulation lourde sera déportée beaucoup plus loin, vers le pont Cartier-Macdonald, la seule autre infrastructure interprovinciale où les véhicules lourds sont autorisés. 

D’autres travaux d’envergure viendront compliquer la circulation dans ce secteur entre juillet 2020 et octobre 2021. La durée de vie de la partie métallique de la traverse, le pont Union, construit en 1919, sera rallongée grâce au remplacement du tablier et à des travaux sur l’infrastructure d’acier. 

Alexandra

Les automobilistes qui voudraient se rabattre sur le pont Alexandra pour traverser d’une rive à l’autre cet été y trouveront bien peu de réconfort. Le vieux pont construit en 1901 fera aussi l’objet d’importants travaux de structure qui s’étendront de juin 2019 à juin 2020. Le remplacement de l’acier de la superstructure à divers endroits forcera la fermeture d’une voie en permanence. La voie qui demeurera ouverte sera utilisée en alternance afin de traverser vers Ottawa aux heures de pointe le matin et vers Gatineau le soir. 

D’autres travaux visant ce pont sont prévus entre juin 2021 et décembre 2022. Ils forceront aussi la fermeture d’une voie en permanence. SPAC précise par ailleurs que le « remplacement » pur et simple du pont Alexandra pourrait être envisagé à plus long terme. 

Le pont du Portage fera pour sa part l’objet de travaux mineurs, afin d’aménager une piste cyclable plus sécuritaire, séparée de la circulation automobile. Une voie en direction nord (vers Gatineau) sera fermée en tout temps, entre avril et juin prochain. Une seconde voie en direction de Gatineau sera aussi fermée entre 18h et 6h sur le pont du Portage.

Les ponts Cartier-Macdonald et Champlain ont fait l’objet de travaux majeurs au cours des dernières années. Aucune entrave n’est prévue au cours des prochains mois sur ces ponts. 

Les représentants gouvernementaux conviennent que ces différents chantiers viendront compliquer, matin et soir, la vie de milliers d’automobilistes. 

« Ces travaux sont nécessaires, insiste Paul Lebrun, ingénieur spécialisé en pont à SPAC. Nous travaillons avec les villes, les gouvernements et nos partenaires afin de minimiser les impacts. Nous allons aussi fournir toute l’information au public afin qu’il puisse mieux planifier ses déplacements. »

« Le covoiturage, les transports en commun et le transport actif, comme le vélo et la marche, peuvent représenter une option pour les résidents qui voudraient éviter la congestion causée par ces travaux », rappelle SPAC.