Plus de 53 000 $ amassés lors de la Marche pour l'autisme en Outaouais

La Marche pour l’autisme en Outaouais a permis d’amasser 53 178 $, samedi, pour les camps d’été spécialisés de Trait d’union Outaouais (TUO).

De nombreuses personnes ont pris part à l’activité qui s’est déroulée encore cette année dans une atmosphère de fête à l’école secondaire de l’Île. 

Les coprésidents d’honneur de l’événement, Maud Bastien et Patrick Arcudi, parents de deux garçons, dont Massimo qui est autiste, étaient émus lors du dévoilement de la somme recueillie.

«Chaque montant de 300 $ équivaut à une semaine de camp, et je tiens à remercier tous ceux qui ont contribué», a indiqué Mme Bastien.

De son côté, Patrick Arcudi s’est dit étonné de constater encore une fois la grande générosité des gens à l’endroit des enfants autistes.

«Comme tous les jeunes, ces enfants et adolescents veulent eux aussi s’amuser pendant les vacances, et le camp d’été de Trait d’union est souvent le seul qui puisse répondre à leurs besoins. C’est le cas, entre autres, pour notre fils Massimo», a-t-il expliqué.

La directrice générale de TUO, Jocelyne Sylvestre, a indiqué que la campagne de financement se poursuivra pour tenter d’atteindre l’objectif global de 150 000 $ afin de pouvoir accueillir 80 enfants et adolescents autistes dans les camps d’été. Elle a ajouté que le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) et Services Canada ont confirmé des subventions de plus de 30 000 $ chacun en appui au camp d’été de 2018.

La Marche pour l’autisme est née en Outaouais en 2003. Elle se déroule maintenant dans plusieurs régions du Québec. Elle constitue l’activité de financement principal de TUO au profit de ses camps d’été.