Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin
Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin

Pedneaud-Jobin salue le nouveau processus de la CCN

Intimement lié au retrait du premier appel d’offres de la CCN pour l’élaboration d’un plan intégré à long terme de transport interprovincial, en octobre dernier, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, salue aujourd’hui le dénouement de ce dossier.

Par écrit, le maire de Gatineau s’est dit satisfait de l’ouverture de la CCN pour l’élaboration d’un appel d’offres préparé en partenariat avec les villes d’Ottawa et Gatineau. «Nous sommes satisfaits du processus qui a permis de trouver des consensus sur l’élaboration du plan, les paramètres et le résultat attendu, a-t-il déclaré. Les villes sont au coeur de la gestion du transport et des déplacements sur le territoire. Elles mènent depuis plusieurs années les efforts de concertation et de planification en transport interprovincial. Leur implication était incontournable au succès de l’exercice.»

À LIRE AUSSI: Plan de transport à long terme entre Gatineau et Ottawa: la CCN lance son nouvel appel d’offres

> Trois ans sans pont Alexandra

Parmi les principaux changements apportés au nouvel appel d’offres, le maire cite l’intégration du principe de la demande induite en transport dans l’analyse. Les villes, dit-il, sont considérées comme des «partenaires plutôt que comme simples parties intéressées». Selon lui, le nouveau plan sera davantage axé sur l’analyse des enjeux et solutions en transport de façon globale, plutôt que sur l’analyse d’une liste d’infrastructure de transport. Il salue aussi que la lutte aux changements climatiques fasse partie intégrante de l’analyse qui sera notamment alignée sur les objectifs municipaux, provinciaux et fédéraux en matière de réduction de gaz à effet de serre. La création d’un comité consultatif formé d’experts universitaires reconnus en transport et en aménagement du territoire est aussi une addition qui était souhaitable dans le cadre de l’élaboration d’un tel plan à long terme. 

Le maire assure qu’il «suivra avec intérêt» le processus d’élaboration du plan, les différentes phases, ainsi que les conclusions à venir dans ce dossier