Les horodateurs que l'on retrouvera dans les rues de Gatineau seront les

Payer son stationnement avec son téléphone dès décembre à Gatineau

Le futur c’est maintenant à Gatineau. Certains diront que le futur a pris son temps avant de gagner le centre-ville, mais il est là et dès la fin de l’année, les vieux parcomètres seront chose du passé.

La Ville de Gatineau a octroyé, mercredi, un contrat de cinq ans pour l’utilisation d’une application mobile qui permettra aux automobilistes de payer leur place de stationnement à distance, à partir de leur téléphone intelligent. C’est la firme PayByPhone déjà présente dans bien des villes nord-américaines, ainsi qu’à Ottawa, qui a été retenue par le comité exécutif. Il en coûtera 360 000 $ à la Ville pour acquérir cette solution de paiement mobile. 

«Au cours des prochaines semaines, les nouveaux horodateurs seront installés, a précisé le président du comité exécutif, Cédric Tessier. Tout va se faire progressivement, rue par rue, dans le centre-ville et dans le secteur de la Cité. L’objectif c’est que les vieux parcomètres, ça soit terminé à la fin de l’année.»

L’application fonctionnera par «place désignée». L’utilisateur pourra payer et prolonger son stationnement à distance et suivre le temps de stationnement restant. Il pourra payer par carte de crédit, recevoir un reçu de paiement sécurisé et recevoir une alerte à la fin de la période de stationnement. La technologie pourra aussi être accessible par tablette, montre intelligente Apple et par ordinateur. 

Les tarifs de stationnement ne seront pas modifiés pour l’instant, a noté M. Tessier, mais des frais de 0,25 $ seront perçus pour l’utilisation de l’application mobile.

À l’étude du budget 2018, le conseil avait adopté un budget de 800 000 $ remplacer les quelque 450 parcomètres vieux parcomètres et horodateurs. L’achat des nouveaux horodateurs et de la technologie mobile aura finalement coûté un peu plus de 1 million $.