Bars Vieux Hull 2am 
Bars Vieux Hull 2am 

Ouverture des bars jusqu’à 3h: Gatineau consulte la population en ligne

Tous les bars ont beau être fermés depuis le début de la pandémie de COVID-19, ce n’est rien pour empêcher la Ville de Gatineau de consulter, en ligne, jeudi, la population sur un éventuel retour permanent d’une ouverture des bars du centre-ville jusqu’à 3h.

Cette consultation publique qui devait avoir lieu le 25 mars dernier avait dû être remise en raison des restrictions causées par la pandémie. L’exercice fait suite à un projet-pilote qui s’est étendu de mai 2019 à février 2020. Bien que son annonce a soulevé passablement de controverse et de craintes chez certains résidents de l’Île-de-Hull, le projet pilote s’est avéré positif.

La fermeture des bars une heure plus tard n’a eu aucun impact négatif tangible. Même le Service de police de la Ville de Gatineau n’avait rien de particulier à signaler après neuf mois de projet-pilote.

«Le rapport du SPVG l’a clairement démontré, il n’y a pas d’enjeu dans ce dossier, a rappelé le directeur général de Vision centre-ville, Stefan Psenak. On était convaincu que c’était pour bien se passer, mais une poignée de résidents ont fait part de leur mécontentement au conseiller du quartier.»

Le directeur général de Vision centre-ville, Stefan Psena

Ce dernier doit d’ailleurs profiter de la consultation publique de jeudi pour faire une proposition qui permettrait, dit-il, de limiter les nuisances et le bruit à la sortie des bars. Cédric Tessier est jusqu’ici demeuré vague sur les mesures qu’il souhaite présenter pour tenter de satisfaire les résidents du quartier, mais elles pourraient concerner la réglementation en vigueur pour le stationnement dans certaines rues plus résidentielles du centre-ville.

«Nous sommes opposés à l’interdiction de stationnement proposé par le conseiller Tessier, précise M. Psenak. Ce n’est qu’un cadeau pour les résidents mécontents.»

La consultation publique en ligne débutera à 18h30, jeudi. La Ville présentera le bilan du projet pilote. Les participants pourront poser des questions et exprimer des commentaires. Un formulaire en ligne pourrait aussi être rempli jusqu’au 3 juin prochain. Les résultats de la consultation publique doivent être transmis au conseil municipal plus tard cet été.

Avec Mario Boulianne