Le bar Aux 4 jeudis, dans le Vieux-Hull.
Le bar Aux 4 jeudis, dans le Vieux-Hull.

Ouverture des bars jusqu’à 3 h: le stationnement pourrait résoudre certains problèmes

Le conseiller municipal gatinois Cédric Tessier mise sur une règlementation plus stricte en matière de stationnement dans le Vieux-Hull dans ses plus récentes propositions concernant l’extension des heures d’ouverture des bars dans le quartier et la réduction de la nuisance pour les résidants.

M. Tessier suggère notamment d’interdire le stationnement aux visiteurs sur certaines rues résidentielles dans le Vieux-Hull de 22 h à 6 h, d’ajouter de la signalisation afin de désigner clairement l’emplacement du stationnement municipal Leduc, déjà gratuit le soir et la fin de semaine, et d’autoriser le stationnement dans les rues de 22 h à 6 h pour les résidants du quartier grâce à un nouveau permis.

Ces mesures du représentant du district Hull-Wright pour diminuer les inconvénients aux résidents du centre-ville ont été présentées jeudi soir lors d’une consultation publique en ligne concernant la phase 2 du projet pilote sur la prolongation jusqu’à 3 h des heures d’exploitation des bars dans le secteur Hull.

La période d’évaluation de la phase 2 se déroulerait du 1er janvier 2021 jusqu’au 1er janvier 2024 en raison des mesures sanitaires actuelles, bien que les bars pourraient être ouverts jusqu’à 3 h à compter du 8 juillet 2020, selon la proposition de M. Tessier. Le tout devra être approuvé par le conseil de ville.

«Pour moi, un an ce n’est pas assez long pour mesurer des tendances. Deux ans non plus. J’ai essayé entre trois et quatre ans. J’en suis arrivé à quatre ans pour qu’on ait cette période tampon entre l’évaluation et la possibilité ensuite pour le conseil municipal de prendre une décision», s’est justifié M. Tessier concernant la longue de la deuxième phase du projet pilote.

Cédric Tessier

La phase 1 du projet pilote qui s’est déroulée de mai 2019 à février 2020 a suscité des réactions positives du côté des tenanciers de bars alors que la prolongation des heures d’ouverture a vu une augmentation générale de l’achalandage et des recettes de 10 à 15 %, et que la sortie des bars s’est déroulée de manière «plus harmonieuse» que dans les années 1980 et 1990.

Selon les données du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG), les policiers ont répondu à 186 appels liés aux établissements licenciés dans le Vieux-Hull de 22 h à 6 h durant le projet pilote comparativement à 180 interventions durant la même période en 2018-2019, à 104 en 2017-2018 et à 90 en 2016-2017.

Toutefois, lors de la consultation de jeudi soir, certains intervenants en ligne disaient continuer de craindre pour le vacarme causé à la sortie des bars entre 3 h et 4 h avec les gens qui parlent fort, les portières qui ferment et les voitures qui démarrent.

«Avez-vous pensé que même si les gens ne peuvent pas se stationner dans les rues, ils doivent quand même passer par ces rues pour aller à leur voiture et ainsi faire du bruit et vomir ?», a lancé Pierre Lapointe.

Un autre citoyen juge l’idée du stationnement Leduc intéressante afin de limiter le bruit la nuit dans les secteurs résidentiels du Vieux-Hull.

«Limiter le stationnement nocturne dans les quartiers résidentiels, alors qu’un stationnement public existe, ça va dans la voie du bon sens», a réagi Claude Royer.

M. Tessier a salué la participation des gens à la consultation en ligne, mais il a exprimé des doutes sur la véracité de l’identité d’au moins deux intervenants.

«Il y a (des personnes) qui se cachent derrière un faux nom, et je déplore cette attitude», a-t-il lancé.