Pierre Lanthier accède au poste de maire suppléant de Gatineau.

Nathalie Lemieux provoque un remaniement à Gatineau

Les propos controversés tenus il y a deux semaines par la conseillère Nathalie Lemieux concernant l’intégration des communautés musulmanes ont forcé le maire Maxime Pedneaud-Jobin à procéder, mardi, à un remaniement au sein des comités et commissions municipales.

Le conseil municipal a approuvé la nomination du conseiller Pierre Lanthier à titre de maire suppléant. Il remplacera ainsi Mme Lemieux qui avait elle-même été nommée à ce poste en remplacement de Louise Boudrias il y a quelques mois. Le conseiller Marc Carrière n’était pas présent lors du vote du conseil, mais s’est opposé à cette nomination en caucus préparatoire prétextant une «question de principe» et parce que «l’expertise et les compétences de chacun devraient primer», a-t-il affirmé. Ce dernier, qui a été exclu de toutes les présidences dès le début du mandat, s’est opposé à toutes les nominations du maire depuis l’élection de 2017.

Mme Lemieux n’était pas présente à la séance du conseil municipal. Elle n’a d’ailleurs pas été revue à la Maison du citoyen depuis la publication de ses propos controversés.

Mme Lemieux s’est aussi fait retirer son poste au comité exécutif, siège qu’elle occupait depuis son élection, il y a un peu plus d’un an. Elle sera remplacée par le conseiller Gilles Chagnon. Cette nomination permet au secteur Aylmer de revenir au sein du comité exécutif, une première depuis l’exclusion du conseiller Mike Duggan qui avait fait un geste obscène à un représentant de la presse à en décembre 2013.

«J’ai travaillé beaucoup avec M. Chagnon, dans plusieurs dossiers, il a participé au comité d’analyse en profondeur du budget et ce n’est pas négligeable qu’il soit un élu d’Aylmer», a affirmé le maire pour expliquer son choix.

Le nouveau rôle de M. Lanthier l’a forcé à abandonner la présidence de la commission des loisirs, des sports et de la vie communautaire.

C’est le conseiller Martin Lajeunesse qui assumera ce rôle dorénavant. Le conseiller Gilles Carpentier a aussi été nommé comme membre de la commission des arts, de la culture et du patrimoine.