Louis Gaudet, le porte-parole des résidents de la rue Fraser, affirme que tous les Gatinois sont perdants dans le dossier du 79, chemin Fraser.

Mobilisation contre le service d'urbanisme

Les résidents du chemin Fraser admettent avoir perdu une bataille mardi soir, mais ils continueront néanmoins leur combat contre le service d'urbanisme de la Ville de Gatineau grâce à une page Facebook où les résidents pourront partager leurs déboires avec l'administration municipale.
La page Urbanisme Gatineau a été créée vendredi. Les Gatinois peuvent y décrire leurs expériences avec le service d'urbanisme de la Ville, afin d'aider les citoyens qui pourraient vivre des situations semblables.
«Ce n'est pas un site uniquement pour les résidents de la rue Fraser, mais pour tous les résidents qui veulent faire part de leurs problèmes avec le service d'urbanisme de Gatineau. Ainsi, nous pourrons avoir une approche mieux établie, mais surtout exposer le manque de transparence du service d'urbanisme», indique Louis Gaudet, porte-parole des résidents du chemin Fraser.
Dans une lettre ouverte publiée dans nos pages aujourd'hui, M. Gaudet accuse le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, d'avoir failli à sa tâche en accordant une dérogation mineure nécessaire à l'intégration de la luxueuse résidence du 79, chemin Fraser, à Aylmer, dans le quartier. Il estime que cette décision du conseil municipal aura des répercussions sur l'ensemble de la ville, d'où la pertinence d'un forum de discussion en ligne selon lui.
«Manque de vision»
«Tous les Gatinois ont perdu mardi soir, pas seulement les résidents de la rue Fraser. Les conseillers municipaux et le maire qui ont voté en faveur de la dérogation n'ont pas réalisé que tous les résidents de Gatineau étaient des résidents de la rue Fraser. Ils ont sous-estimé le fait que les électeurs sont maintenant très en colère du manque de responsabilités et de vision du conseil municipal. Le maire a manqué à sa responsabilité de respecter ses propres lois», croit Louis Gaudet.
Durant les deux derniers mois, M. Gaudet et ses voisins affirment avoir reçu la visite de plusieurs Gatinois du secteur Aylmer, mais aussi de Masson-Angers et de Buckingham, qui avaient eux aussi des problèmes avec le service d'urbanisme de la Ville.
«On se rend compte que nous ne sommes pas les seuls et que plusieurs ont des déboires avec la Ville», déplore Louis Gaudet.