Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

Maxime Pedneaud-Jobin personnalité de l'année 2015

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, remporte le prix de la personnalité de l'année 2015 de la Ligue d'action civique dans la catégorie «élu».
Le président de la Ligue, Frédéric Lapointe, explique que M. Pedneaud-Jobin s'est démarqué par sa capacité à inclure tous les conseillers municipaux dans les cercles du pouvoir. «Sa philosophie politique en est une d'ouverture aux autres élus et il a pratiqué ce qu'il prêche, dit-il. D'autres maires auraient procédé autrement.»
La démarche menant à la rédaction d'un «programme du conseil» en dit long sur la façon de gouverner du maire de Gatineau, souligne M. Lapointe. «Je n'ai pas souvenir d'une autre ville d'importance où le maire inclut tous les élus dans un tel exercice, dit-il. Ça ne se voit pas à Trois-Rivières, certainement pas à Saguenay, ni à Montréal, Sherbrooke ou ailleurs. Gatineau est vraiment un exemple et c'est ce que la Ligue d'action civique reconnaît.»
L'organisation du parti Action Gatineau est aussi «exemplaire» aux yeux de la Ligue, «tant au niveau des règles d'éthique que de l'encadrement du financement», ajoute M. Lapointe. La participation d'une large base citoyenne aux orientations du parti est aussi une réalisation qui a valu ce prix à M. Pedneaud-Jobin.
Le maire de Gatineau s'est vu octroyer cette distinction après un vote des quelque 200 membres en règle de la Ligue d'action civique. Il s'agit presque d'un tour de force puisque la grande majorité des membres sont dans la région de Montréal. «C'est un signe que l'action politique de Maxime Pedneaud-Jobin est inspirante, et ce à l'extérieur de Gatineau, indique M. Lapointe. Nous considérons que c'est un modèle qui devrait inspirer plus de villes au Québec.»
Plus de détails dans l'édition du Droit du 12 juin 2015