«Il faut bien comprendre une chose, l'étincelle qui provoque la violence ne provient pas des policiers, mais bien des étudiants», affirme l'ancien député fédéral de Hull-Aylmer, Marcel Proulx.

Marcel Proulx renonce à la mairie de Gatineau

L'ancien député fédéral de Hull-Aylmer, Marcel Proulx, a renoncé à se porter candidat aux prochaines élections municipales, jeudi matin.
L'ex-libéral de longue date, emporté par la vague orange de mai 2011, songeait à briguer la mairie de Gatineau depuis quelques semaines.
«J'ai toujours cherché à servir mes concitoyens et la perspective d'occuper la mairie de Gatineau aurait assurément été pour moi une nouvelle façon de mettre mes compétences au service de ma communauté», a expliqué M. Proulx, par voie de communiqué.
Député libéral de 1999 à 2011, M. Proulx a été battu par la syndicaliste Nycole Turmel aux plus récentes élections fédérales. C'était la première fois en 95 ans qu'un candidat libéral était battu dans Hull-Aylmer.
Depuis quelques semaines, il jaugeait ses appuis à travers la ville. «Je remercie toutes celles et tous ceux qui m'ont manifesté leur soutien mais, après tant d'années de vie politique, je préfère me consacrer pour l'instant à ma nouvelle activité professionnelle de courtier immobilier», a-t-il ajouté.
L'ex-député est cependant resté muet, jeudi, sur la possibilité d'effectuer un retour sur la scène fédérale.