Plus d’une cinquantaine de citoyens se sont mobilisés au centre communautaire Yvon A. Grégoire, dimanche après-midi à Hull.

Manifestation contre le projet de loi sur la laïcité à Gatineau

Plus d’une cinquantaine de citoyens se sont mobilisés au centre communautaire Yvon A. Grégoire pour manifester contre le projet de loi du gouvernement Legault sur la laïcité de l’État, dimanche après-midi à Hull.

Le groupe Droits diversité dialogue a organisé l’événement pour inviter les Gatinois à l’ouverture vers l’autre, à l’inclusion et à la diversité.

« Le projet de loi touche des droits fondamentaux parce qu’on va obliger des gens à choisir entre leurs convictions profondes et leur choix de carrière, déplore Benoit Renaud, porte-parole du groupe Droits diversité dialogue. On pense que ce n’est pas nécessaire de placer ces personnes-là dans une situation aussi difficile que celle-là. »

Selon lui, le projet de Loi 21 se veut une solution à un problème inexistant.

« Il n’y a pas de vrai problème. Ce que ce projet de loi là va faire c’est qu’il va inventer des problèmes qu’on n’avait pas déjà », mentionne-t-il.

Une contre-manifestation a également été organisée simultanément de l’autre côté du boulevard Saint-Joseph par une dizaine de citoyens pour exprimer leur position en faveur du projet de Loi 21.

« Il y a des mensonges et des choses qui sont dites qui n’ont pas du tout rapport avec le projet de Loi, lance Pierre Vachon, un des manifestants du groupe Dignité patriotique. Ce n’est pas de la haine qu’on a envers les immigrants, au contraire, on est ouvert à les accueillir, mais un groupe ne devrait pas pouvoir utiliser des positions de l’État pour promouvoir quelconque idéologie ou religion. »

« Certains prétendent que le projet de loi influence le droit des gens à la religion, mais le projet de loi concerne uniquement l’État », ajoute-t-il.

Cette manifestation survient à la suite d’une manifestation en appui au projet de loi sur la laïcité de l’État, qui s’est déroulée samedi dernier, à Montréal.