Roch Cholette, en 2011. 
Roch Cholette, en 2011. 

Mairie de Gatineau: Cholette ne ferme pas la porte

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
L’ancien animateur du midi au 104,7 FM, Roch Cholette, ne ferme pas la porte à une éventuelle candidature à la mairie de Gatineau. Il confirme avoir de l’intérêt pour le poste de maire de Gatineau, «comme pour plein d’autres projets». Il nie toutefois être en train de jauger ses appuis auprès de personnalités publiques de Gatineau.

Il précise aussi que la liste publiée par Le Droit de gens qu’il a rencontrés au cours des dernières semaines est «nettement incomplète». Il affirme aussi avoir un «projet» dont il ne préfère pas divulguer la teneur pour l’instant. 

«Ça fait dix ans que je n’ai pas fait de lunchs et de petits déjeuners avec des gens et là j’ai la chance d’en faire, affirme M. Cholette. On parle de toutes sortes d’affaires. Premièrement je parle d’un projet personnel que j’ai et que je devrais annoncer bientôt, j’espère. Ça, c’est la première raison pour laquelle je rencontre des gens. On parle de tout, du municipal, du fédéral et de Québec aussi, de la pandémie, de la gestion de la crise et de beaucoup d’enjeux d’actualité. Je ne suis pas en train de tester l’eau.»

À LIRE AUSSI: Pas de course à la mairie de Gatineau pour Daniel Champagne

Questionné à savoir s’il fermait la porte à la mairie de Gatineau, M. Cholette a indiqué qu’il «ne ferme la porte à aucun projet, peu importe le niveau». 

Quant au projet personnel qu’il caresse, M. Cholette assure qu’il n’est pas politique au sens strict. «C’est un projet plus commercial, disons, mais l’annonce je vais me la garder», a-t-il affirmé. 

L’ancien député de Hull affirme aussi multiplier les rencontres avec des gens qui ne sont pas de la sphère publique afin de voir ce qu’ils pensent de son projet, «mais aussi de l’avenir, de notre région, à tous les niveaux, du développement économique, touristique et social aussi», ajoute-t-il.