La conseillère Louise Boudrias annoncera au printemps prochain ses intentions quant à la mairie de Gatineau.

Mairie de Gatineau: Boudrias précisera ses intentions au printemps

L’étude du budget à Gatineau est souvent perçue par des élus ayant des visées sur la mairie comme un moment clé pour prendre leurs distances avec l’administration en place et s’opposer à certains grands principes budgétaires recommandés.

L’ancien maire Marc Bureau avait utilisé cette stratégie avant de se dresser en campagne contre Yves Ducharme.

Maxime Pedneaud-Jobin avait servi la même médecine à son prédécesseur, et les anciens adversaires de l’actuel maire, Denis Tassé et Sylvie Goneau, l’ont aussi fait en 2017.

Depuis le début du présent mandat, c’est la conseillère Louise Boudrias qui a pris ce relais.

La conseillère ne le cache pas. Elle est depuis des mois en réflexion sur son avenir politique. Elle a déjà confirmé que le présent mandat était son dernier à titre de conseillère.

«Pour la mairie, je continue de réfléchir, a-t-elle affirmé au Droit. Je me rapproche d’une décision, mais ma réflexion n’est pas terminée. Je vais confirmer mes intentions dans les prochains mois, d’ici six mois.»

D’ici là, bien de l’eau coulera sous les ponts. Les élus auront notamment eu l’occasion de se positionner sur le budget 2020. Mme Boudrias entend continuer de mettre de la pression sur les éléments qui lui permettent de se distinguer à la table du conseil.

«On doit parler, par exemple, de la refonte du modèle de prestation de services, note-t-elle. Il pourrait y avoir des économies là. Je ne veux pas faire de coupure à l’aveugle à la grandeur de l’administration, mais pouvons-nous avoir un diagnostic organisationnel qui nous permettrait d’identifier des sources d’économies potentielles dans notre masse salariale ? Là-dessus, je ne lâcherai pas le morceau.»

La conseillère affirme aussi vouloir continuer de talonner l’administration Pedneaud-Jobin dans le dossier du pavage et sur la question des services de base comme le déneigement et la collecte des ordures.

Et LeBlanc

Le nom du conseiller Jean-François LeBlanc circule aussi beaucoup depuis quelques mois comme aspirant potentiel à la mairie de Gatineau en 2021.

Ce dernier confirme avoir été approché, mais il ajoute qu’il préfère pour l’instant se concentrer sur son travail de conseiller municipal.

«Il y a des gens qui me parlent de ça, mais les élections c’est dans deux ans, note-t-il. C’est encore très loin. Pour l’instant, ce n’est pas dans mes plans. Je me concentre sur mes responsabilités de conseiller et à faire avancer la Ville de cette façon.»