La bibliothèque municipale Lucy-Farris, dans le secteur Aylmer de Gatineau.

Lucy-Faris: le sociofinancement intéresse le comité exécutif

L’idée de la conseillère Audrey Bureau de mettre sur pied une campagne de sociofinancement afin de diversifier les sources de revenus pour construire la future bibliothèque Lucy-Faris, dans le secteur Aylmer, est accueillie avec ouverture de la part du comité exécutif de la Ville de Gatineau.

« Je suis tout à fait ouvert à discuter de cette possibilité-là, de scénarios différents pour financer la bibliothèque, c’est une bonne idée à évaluer, a affirmé, mercredi, le président du comité exécutif », Cédric Tessier. 

Ce dernier précise qu’il faudra d’abord évaluer comment une telle activité peut s’intégrer dans la réglementation municipale. « Si Varennes a été capable, on doit être capable ici aussi », a-t-il ajouté. 

À LIRE AUSSI: Sociofinacement envisagé pour la bibliothèque Lucy-Faris

Mieux informer

La conseillère Bureau admet que le projet de Lucy-Faris, qui pourrait nécessiter la démolition de l’édifice Place-des-Pionniers et la construction d’un nouvel immeuble, dans un secteur patrimonial très fréquenté pour son ambiance suscite bien des questions chez les citoyens de son quartier. 

« Il y a des efforts supplémentaires à fournir pour s’assurer que le message passe bien et qu’on communique bien, a-t-elle admis. On va se pencher là-dessus avec l’administration pour bien informer les gens des suites à venir dans le dossier. On veut bien répondre aux questions des commerçants qui ont des préoccupations très légitimes parce qu’ils ont investi beaucoup d’argent sur la rue Principale. »

Mme Bureau ajoute que les citoyens ont aussi une responsabilité dans ce dossier. 

« Ils ne doivent pas faire de la désinformation parce qu’ils sont préoccupés, a-t-elle lancé. On voit beaucoup de choses sur les réseaux sociaux. On va répondre aux questions, mais on demande aux gens de nous laisser le temps de faire notre travail et quand le dossier reviendra à la table du conseil, on sera prêt à répondre aux questions. »

Mme Bureau précise qu’une rencontre d’information avec des organismes du quartier sera organisée en mars prochain. 

Elle affirme être ouverte à partager les études techniques portant sur Place-des-Pionniers. 

Ces dernières sont d’ailleurs déjà disponibles grâce à la loi d’accès à l’information, a-t-elle pris soin d’ajouter.