Audrey Bureau, conseillère municipale de Gatineau

Lucy-Faris: Gatineau refuse le sociofinancement

La proposition de la conseillère Audrey Bureau de recourir au sociofinancement pour payer une partie de la nouvelle bibliothèque Lucy-Faris a été rejetée par le comité exécutif.

Mme Bureau n’a cependant pas jugé nécessaire d’en faire un débat public, mardi, reconnaissant qu’une analyse doit être réalisée sur la façon dont Gatineau doit encadrer la philanthropie.

«On ne le recommande pas parce qu’il doit y avoir une réflexion sur le sociofinancement en général à Gatineau d’abord, a expliqué le président du comité exécutif, Cédric Tessier. Il y a beaucoup de fondations et d’organismes communautaires à Gatineau qui font des campagnes de financement. Des élus m’ont dit qu’ils seraient très inconfortables à ce moment-ci de prendre une décision là-dessus.»

M. Tessier précise que le conseil a été consulté sur la question et qu’il était majoritairement d’accord avec la recommandation du comité exécutif de ne pas aller de l’avant avec une campagne de sociofinancement.

À LIRE AUSSI: Projet de 44 millions$ pour remplacer Place des Pionniers

>>> «Ça fait cher pour une bibliothèque»

>>> Investir dans la beauté

Cette discussion entre élus n’a pas été faite en public.