Denis Beaudoin, Louise Poirier et Patrick Duguay ont été décorés de l'Ordre de Gatineau, mercredi soir.

L'Ordre de Gatineau décerne trois nouvelles décorations

Louise Poirier, Denis Beaudoin et Patrick Duguay ont été décorés de l'Ordre de Gatineau mercredi soir pour leur contribution exceptionnelle envers la communauté, la ville et la région.
Les trois Gatinois ont été couronnés du titre de Grand citoyen par la Ville de Gatineau lors d'une cérémonie à l'hôtel de ville marquant l'édition 2017 de l'Ordre.
Fondateur du Club Karaté Gatineau, l'un des plus prestigieux dojos au Québec et au Canada, Denis Beaudoin s'est distingué de façon remarquable par ses réalisations, son succès et son immense contribution au monde du karaté depuis plus de 40 ans.
Après avoir reçu la plus haute distinction honorifique de la Ville de Gatineau, M. Beaudoin s'est dit honoré, fier et privilégié de recevoir la marque de reconnaissance. 
Il a indiqué qu'il continuera à assumer sa responsabilité d'ambassadeur de la ville dans le monde du karaté, tant aux niveaux local et provincial qu'à l'internationale.
« Ma passion pour le karaté, pour l'enseignement et pour le coaching m'ont permis de transmettre des valeurs, des principes et des notions éducatives à des milliers de jeunes Gatinois et Gatinoises, et des moins jeunes aussi, afin qu'ils puissent les appliquer dans leur vie de tous les jours », a raconté celui qui est entraîneur-chef de l'équipe nationale du Canada depuis 2014.
« Mon but a toujours été de former de bonnes personnes, de vouloir former de bons athlètes et de former des champions », a-t-il ajouté.
Ancienne conseillère au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), notamment, Louise Poirier a dévoué plus de 30 ans de sa vie à sa collectivité. Le sport et la santé font partie de ses domaines d'engagement communautaire. Elle s'investit dans la Gatineau Loppet et dans la Fondation Santé Gatineau, entre autres.
« Toutes les maladies sont terribles. Mais ayant frayé de plus près avec le cancer du sein, le premier message que je veux laisser est d'insister pour que le système de santé mette tout en oeuvre pour traiter rapidement les femmes. Il y a beaucoup, beaucoup de monde au Centre de cancérologie de Gatineau, et donc beaucoup d'angoisse et de détresse. Il faudrait accélérer le pas », a-t-elle plaidé devant les invités à la cérémonie de l'Ordre de Gatineau, soulignant du même élan l'importance d'investir en équipement et dans la recherche sur le cancer en Outaouais.
Reconnu pour son talent de rassembleur autour de projets de développement, Patrick Duguay a réussi à bâtir grâce à son leadership des ponts avec tout le milieu socio-économique. 
Entre autres, il a su mobiliser les forces régionales autour du projet ayant donné naissance à la Laiterie de l'Outaouais à la suite de la fermeture de la Laiterie Château.
« Pour moi, être un citoyen, c'est apporter ma contribution à ma communauté, poser ma pierre, poser mon sac de sable, apporter ma réponse », a notamment philosophé M. Duguay après avoir été fait membre de l'Ordre de Gatineau.
Les bénévoles salués
La Ville de Gatineau a tenu à offrir une mention spéciale aux bénévoles pour leur générosité lors des inondations printanières.
« On a vécu et traversé dans les dernières semaines, et on traverse toujours, la plus grande crise de l'histoire de la Ville de Gatineau. C'était difficile pour nous de célébrer l'Ordre de Gatineau sans souligner ça », a indiqué le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin. 
« Il y a des centaines de personnes qui ont perdu beaucoup. Des souvenirs, parfois une maison, et trop souvent des économies de toute une vie. Pourtant, de l'autre côté du drame, on a été témoin d'un extraordinaire élan de solidarité de la part des Gatinois, sur tout le territoire. De Masson à Aylmer, les gens ont aidé leurs voisins, les amis, parfois de purs étrangers en ayant en commun la seule volonté d'être collectivement plus fort que l'eau », a noté le maire.
Avec les trois récipiendaires de cette année, c'est 38 personnes qui ont reçu l'Ordre de Gatineau depuis 2005.