Liza Lauzon a pris la décision de se lancer en politique après l'élection de son père au fédéral, le 19 octobre dernier.

Liza Lauzon démissionne de son poste à la Ville de Gatineau

Afin d'officialiser sa candidature au poste de conseillère dans le district du Lac-Beauchamp, Liza Lauzon se voit dans l'obligation d'abandonner son emploi comme responsable de site de camp de jour de la Ville de Gatineau.
C'est à regret que Mme Lauzon a offert sa démission, lundi, de l'emploi qu'elle occupait chaque été depuis 2011. La Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités ne permet pas à un employé d'une ville de briguer un poste politique. «Je le savais dès le départ, dit-elle. Cela a fait partie de ma réflexion.»
Si elle est élue, le 28 février prochain, elle travaillera à modifier cet élément de la loi. «Il pourrait au moins y avoir un amendement permettant à un fonctionnaire qui souhaite se présenter aux élections de pouvoir prendre un congé sans solde, ce qui n'est pas le cas en ce moment. Ce sera un de mes chevaux de bataille. Le député de Chapleau, Marc Carrière, a déjà dit qu'il souhaitait modifier ça. Une fois élue, je voudrais rapidement avoir des discussions avec lui à ce sujet. Je crois que cette règle entrave le processus de réflexion de tous les fonctionnaires municipaux qui souhaiteraient s'impliquer en politique municipale.»
Mme Lauzon, maintenant officiellement candidate, poursuit ses activités de porte-à-porte. Elle estime que les gens qu'elle rencontre sont «ouverts et chaleureux». Elle continue de prendre des notes, mais déjà elle peut affirmer, après plusieurs discussions avec les résidents de son quartier, que l'état de rue et des infrastructures sont la grande priorité dans son district.