Le Québec a fait l'autruche en se croyant à l'abri de drames comme ceux survenus en Ontario, où six personnes âgées ont perdu la vie dans les incendies de résidences pour aînés à Orillia en 2009 et à Hawkesbury en 2012.

L'Isle-Verte: Gatineau protège mieux ses résidences qu'ailleurs au Québec

La Ville de Gatineau s'est donnée une des réglementations les plus sévères au Québec pour la protection contre le feu de ses résidences pour personnes âgées et non autonomes, a fait savoir le chef de pompiers, André Bonneau.
Ce dernier s'est livré à une présentation spéciale, mardi matin, devant les élus de Gatineau. Dans la foulée du drame qui secoue L'Isle-Verte, les conseillers municipaux souhaitaient obtenir certaines clarifications quand au degré de protection en place pour les résidences de personnes âgées.
Le chef des pompiers précise que malgré la réglementation en place à Gatineau, il y a encore place à l'amélioration puisque ce ne sont pas toutes les résidences qui sont protégées par des gicleurs. «On dit qu'un gicleur est l'équivalent d'avoir un pompier directement sur place, a lancé le chef Bonneau. Ça empêche le feu de se propager au reste du bâtiment.»
Depuis 2009, Gatineau oblige les nouvelles résidences pour personnes âgées pouvant accueillir plus de 10 résidents de se doter de gicleurs. L'effet de cette réglementation n'est toutefois pas rétroactif.
Le chef Bonneau affirme qu'il serait préférable pour Gatineau d'attendre que Québec modifie ses normes provinciales avant de décider d'aller plus loin dans la réglementation municipale.
«Nous avons probablement une protection plus importante que partout ailleurs au Québec, a avancé M. Bonneau. Le gouvernement provincial est en train d'analyser les normes et se prépare à légiférer. Il serait préférable de suivre une législation qui s'applique partout au Québec et non pas seulement à Gatineau.»
Les coûts d'installation pour des gicleurs dans une nouvelle construction ne dépassent pas 2,50 $ du pied carré, a précisé le chef de pompier.
Les coûts se multiplient très rapidement, toutefois, dans une résidence déjà construite. M. Bonneau évalue à environ 12 $ le pied carré le coût pour gicler un bâtiment déjà construit.