Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin

Les villes veulent leur point de TVQ

Un discours inaugural peut souvent se résumer à une liste de mots clés. Le maire de Gatineau et président du caucus des grandes villes du Québec, Maxime Pedneaud-Jobin, s’attend à en retrouver quelques-uns bien précis dans celui que prononcera le premier ministre François Legault, ce mercredi, à l’Assemblée nationale.

D’abord, le monde municipal s’attend à avoir des indications claires des intentions du gouvernement quant au transfert du point de TVQ et à la prochaine entente de partenariat Québec-municipalités. M. Pedneaud-Jobin s’attend aussi à ce que le premier ministre fasse écho aux attentes des villes concernant la pénurie de main-d’œuvre qui est en train de gagner l’ensemble de la province. Le monde municipal souhaite une « rencontre au sommet » qui réunirait les municipalités et les principaux partenaires du marché du travail. 

Les Villes souhaitent aussi que Québec confirme le transfert, « dans les meilleurs délais » des 20 millions $ sur deux ans annoncés dans le budget du Québec pour appuyer les municipalités dans leurs nouvelles responsabilités relatives à la légalisation du cannabis. Le premier ministre viendrait aussi rassurer bien des maires et des conseillers municipaux s’il donnait suite aux demandes des villes de repousser la tenue des prochaines élections municipales au premier dimanche de mai 2022. Une réponse positive à cette demande clairement exprimée par les municipalités aurait comme effet de considérablement réduire la pression sur les nouveaux élus qui arrivent en poste quelques semaines seulement avant l’imposant processus budgétaire de l’année suivante. 

Maxime Pedneaud-Jobin sera sur place lors du discours inaugural, mais à titre de gendre de Bernard Landry. Il accompagnera sa conjointe, Pascale Landry, qui sera aussi présente. Un hommage à l’Assemblée nationale doit être rendu à l’ancien premier ministre décédé au début du mois.