Le terrain du projet controversé est situé entre la rue Limbour et le chemin des Érables, à Gatineau.

Les résidents du quartier Limbour se font entendre

Les résidents de Limbour ont lancé un message sans équivoque : il faudra les consulter avant d'ouvrir davantage la porte à un projet immobilier d'une centaine de logements dans leur quartier.
Mercredi, les citoyens du secteur étaient appelés à signer un registre pour demander la tenue d'un référendum. Le vote en question concernerait un éventuel changement de zonage qui ferait passer de deux à quatre étages la hauteur maximale des immeubles sur la rue Limbour, près du chemin des Érables.
Des 411 citoyens qui pouvaient signer le registre, 139 se sont déplacés. Cette mobilisation dépasse les 52 signatures nécessaires pour infirmer la décision du conseil municipal, qui s'était prononcé trois fois en faveur du nouveau zonage.
Les élus ont maintenant jusqu'au 18 octobre pour décider s'il y aura un référendum. Sinon, le projet de changement de zonage sera simplement annulé. « Je n'écarte aucun scénario, assure le conseiller Cédric Tessier. J'espère que je vais pouvoir discuter avec le promoteur des différents scénarios et je continue à privilégier une solution qui est négociée avec les citoyens. »
De son côté, le promoteur Christian Brunet interprète le résultat comme un « son de cloche », même si les chiffres ne l'étonnent pas. «C'est sûr que je vais vouloir aller de l'avant avec le référendum. J'ai trop investi d'argent, et je sais que le conseil va l'approuver, parce que ça fait trois fois qu'il approuve le changement de zonage. »