Le président du comité exécutif, Cédric Tessier
Le président du comité exécutif, Cédric Tessier

Les organismes de Gatineau conserveraient 100 % de leurs subventions

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
Les 230 organismes de Gatineau qui se partagent un peu plus de 7 millions $ en subventions municipales pourraient être autorisés à conserver 100 % des sommes versées par la Ville en 2020. La Ville autoriserait même les organismes à dépenser l’argent pour autre chose que ce qui était prévu s’ils ne sont pas en mesure de mener à bien leur événement ou leur projet en raison des consignes sanitaires engendrées par la pandémie de COVID-19.

C’est la proposition sur laquelle le conseil municipal devra se prononcer mardi. «On propose 100 % pour tout le monde», insiste le président du comité exécutif, Cédric Tessier. 

La semaine dernière, Le Droit révélait que l’administration recommandait plutôt de maintenir 60 % des sommes versées par le Programme de soutien aux grands événements, par le Fonds de soutien à l’animation et à la revitalisation et par le Fonds de soutien à l’animation du centre-ville. La recommandation était de 100 % pour les autres programmes qui soutiennent les organismes culturels, les événements sportifs, le développement des communautés ou l’entrepreneuriat.


« Les organismes avaient besoin d’un signal de la Ville et celui qu’on désire envoyer c’est que vous allez recevoir 100 % des sommes. »
Cédric Tessier

Le financement prévu pour les grands événements est aussi maintenu en totalité. Le Festival des montgolfières de Gatineau (FMG) peut aussi conserver la somme supplémentaire de 250 000 $ qui a récemment été autorisée par le conseil pour permettre d’éponger le déficit de l’édition 2019. 

«Les organismes avaient besoin d’un signal de la Ville et celui qu’on désire envoyer c’est que vous allez recevoir 100 % des sommes, précise M. Tessier. On va vous accompagner pour des plans B, pour préparer un plan de relance et on va tenir compte des états financiers de cette année lors de l’attribution des subventions en 2021. Nous sommes conscients que des organismes pourraient devoir dépenser l’argent pour autre chose en 2020. C’est prévu dans la résolution.»

M. Tessier reconnaît que cela pourrait vouloir dire, dans certains cas, que Gatineau ne verra jamais le fruit de son investissement parce que des organismes ne passeront pas à travers la crise. «C’est tout à fait possible, mais la Ville aura tout fait ce qui est en son pouvoir pour que les organismes survivent», insiste M. Tessier.

Jusqu’à maintenant, 4,4 millions $ des 7 millions $ versés par la Ville aux organismes ont été dépensés. La Ville n’a pour l’instant aucune idée des événements, activités ou projets prévus en 2020 qui pourraient voir le jour.