La superficie des terrains du projet Zibi est presque deux fois plus importante à Gatineau, qu’à Ottawa.

Les Gatinois pourraient payer plus pour décontaminer Zibi

La compagnie Windmill devra faire la démonstration qu’elle a mal évalué les coûts de la décontamination en sol québécois du projet Zibi si elle désire obtenir plus d’argent de la Ville de Gatineau pour les travaux.

La Ville a octroyé un montant de 11 millions $ en 2016 pour procéder à des travaux de décontamination estimés par Windmill à 22 millions $. 

Radio-Canada a rapporté, lundi, que Windmill songeait à faire une nouvelle demande auprès de la Ville. 

« Dans l’éventualité où le promoteur nécessite un plus gros montant, il devra soumettre une autre demande à la Ville », explique le service des communications de la Ville de Gatineau. 

Le service de l’urbanisme fera suivre une recommandation au conseil municipal visant soit à prolonger le programme au-delà du 31 décembre 2020, soit d’accroître le montant de la subvention, soit les deux. 

La Ville d’Ottawa a récemment adopté une dépense de 22 millions $ pour décontaminer la partie du site située sur la rive ontarienne du projet Zibi. 

La superficie des terrains du projet Zibi est presque deux fois plus importante à Gatineau, qu’à Ottawa.