Des bénévoles ramassent des sacs de sable sur la rue Hurtubise, à Gatineau.

Les Gatinois ont répondu à l'appel

Plus de 1 000 bénévoles se sont mobilisés pour ramasser les sacs de sable au cours de la fin de semaine, dans le cadre de la Grande Corvée de la solidarité organisée par la Ville de Gatineau.
Les volontaires ont réussi à retirer au-delà de 125 000 sacs des terrains résidentiels, alors qu'il y en avait 200 000 à ramasser au début de la première journée. Plus de la moitié de l'objectif a été atteint.
Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a dit être très satisfait de la participation des résidents.
« Ça s'est très bien passé! On a fait la plus grande partie du travail, a mentionné le maire. Et 1 000 bénévoles, c'est énorme, surtout que c'était un travail très difficile. »
Les participants ont été plus nombreux durant la journée de samedi. Au total, ils étaient environ 600 à prêter main-forte, ce qui leur a permis de ramasser 75 000 sacs.
« Samedi, on a eu une très bonne journée. Mais la difficulté, c'est que ceux qui en ont fait toute une journée, ils ne reviennent pas nécessairement le lendemain », a expliqué M. Pedneaud-Jobin.
« Et pour en avoir fait pas mal, je les comprends... Les Gatinois ont vraiment payé de leur corps! Il y en a qui auront mal longtemps!, a-t-il dit, en riant. Alors mis à part des gens très solides, ç'a baissé quand même, la deuxième journée. »
Mais des résidents solides, il y en a eu quelques-uns.
Parmi les bénévoles réunis au point de rassemblement de Hull dimanche midi, au centre Robert-Guertin, Jérémie Bonhomme se préparait à se mettre à la tâche pour la troisième fois.
« C'est long et ça prend du courage, mais je trouve ça important d'aider, a-t-il expliqué. On travaille à la chaîne, alors tout le monde peut participer. Et personne ne se laisse tomber. »
En plus des résidents, des entreprises privées ont également tenu à faire leur part. Ils étaient une centaine de travailleurs à ramasser des sacs sur Hurtubise, dimanche.
« C'est difficile physiquement et mentalement. On était brûlé, hier [samedi], a mentionné une bénévole ayant organisé sa propre corvée de nettoyage, Tania Mainville. Les sinistrés sont tannés, et on a beaucoup d'empathie. Mais en même temps, on veut avancer rapidement. »
« Les entreprises locales, les bénévoles, tout le monde s'est tenu la main », a-t-elle poursuivi.
Il restait 25 000 sacs à ramasser, lundi. Des entreprises bénévoles ont poursuivi leur travail sur Hurtubise Ouest.
La Ville rappelle aux citoyens de « mettre les sacs qui restent sur le bord de la rue avant mardi matin en prévision d'une collecte spéciale ». Les sacs empilés seront ramassés au cours des prochains jours.
Il faudra également désormais ramasser les débris et les déchets qui sont sur les terrains, puisque les sinistrés ont perdu plusieurs meubles et électroménagers durant les inondations.
Nettoyage à Ottawa
À Ottawa, 300 bénévoles ont participé à une corvée de nettoyage dans les secteurs de Fitzroy Harbour, Constance Bay et Dunrobin, samedi et dimanche.
Au total, 1 318 tonnes de sacs de sable et 143 tonnes de débris ont été ramassés.
La Ville estime toutefois qu'une autre corvée devra être organisée la fin de semaine prochaine.