«C'est plaisant de voir tous les gens ici, les familles, les sourires. Les gens se mettent à la tâche, tous liés par ce sentiment de vouloir aider. C'est ça qui est beau», s'enthousiasme Paul Turpin, du secteur Hull.

Les Gatinois généreux

Les Gatinois ont fait preuve d'un élan de solidarité exceptionnel au cours de la fin de semaine en participant aux corvées de remplissage de sacs de sable pour leurs concitoyens éprouvés par les inondations dues à la crue des rivières Gatineau et de l'Outaouais.
Paul Turpin, du secteur Hull, est l'une des nombreuses personnes qui se sont retroussé les manches pour les sinistrés.
«Je me mets à leur place. Ça doit être tellement déchirant de se retrouver dans une telle situation sur laquelle on n'a aucun contrôle. Ça allait de soi pour moi d'être solidaire de ces gens-là et de venir donner un coup de main», a raconté M. Turpin, dimanche, à sa sortie de l'aréna Campeau où des corvées ont eu lieu.
«C'est plaisant de voir tous les gens ici, les familles, les sourires. Les gens se mettent à la tâche, tous liés par ce sentiment de vouloir aider. C'est ça qui est beau», a continué M. Turpin.
Les inondations au Québec ont provoqué une pénurie de sacs de sable. Pendant un certain temps, dimanche, les bénévoles ont dû patienter en attendant des sacs apportés par les Forces armées canadiennes.
Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a parlé d'une mobilisation à l'impact puissant, saluant les citoyens et les entrepreneurs pour leur aide.
«Ce sont des milliers de personnes qui donnent un coup de main. C'est encore une autre journée encore exceptionnelle pour Gatineau. Les gens sont mobilisés, ils aiment leur ville, leurs voisins, et on est vraiment fiers de voir ça», a indiqué le maire Pedneaud-Jobin, dimanche.
Serge Lauzon, de Gatineau, s'est dit touché de voir autant de gens à la rue en raison des inondations.
«Ils ont besoin de notre aide, a-t-il indiqué. J'invite les gens à donner une heure, une demi-heure de leur temps pour remplir des sacs de sable».
À l'aréna Campeau, plusieurs personnes et des organisations ont apporté de la nourriture et des breuvages pour les bénévoles qui ont rempli des sacs.
«Des citoyens sont arrivés ici avec des chaudrons remplis de soupe, et avec des plats qu'ils ont cuisinés. C'est très impressionnant», a indiqué Isabelle Desfossés, porte-parole à la Ville de Gatineau.