Le maire Maxime Pedneaud-Jobin a précisé que c'est par « souci d'efficacité » qu'une telle décision a été prise.

Les élus de Gatineau délèguent de nouveaux pouvoirs aux fonctionnaires

La capacité d'action des hauts fonctionnaires de la Ville de Gatineau sera désormais plus grande. Le comité exécutif a annoncé, mercredi, qu'il déléguait une partie de ses pouvoirs à l'administration.
Le maire Maxime Pedneaud-Jobin a précisé que c'est par « souci d'efficacité » qu'une telle décision a été prise. Ainsi, environ 150 résolutions par année n'auront plus à être entérinées par le comité exécutif. 
De fait, l'exécutif fait passer sa délégation de pouvoir pour l'octroi de contrat jusqu'à 100 000 $. Auparavant, les directeurs de services profitaient d'une délégation de pouvoir leur permettant d'octroyer des contrats d'une valeur maximale de 25 000 $. 
La nomination de directeur adjoint pourra aussi se faire maintenant directement par les directeurs de service. Les services juridiques pourront aussi poser certains gestes légaux qui nécessitaient auparavant une résolution du comité exécutif. 
« La capacité d'action des fonctionnaires sera plus grande, mais la reddition de compte ne changera pas, elle sera aussi stricte, assure le maire Pedneaud-Jobin. Les processus de révision demeurent les mêmes. Tout sera rendu public et le conseil municipal aura accès à toutes ces décisions. »