Avec la construction d'un aréna doté de deux surfaces glacées sur le site actuel du Centre Robert-Guertin, la Ville de Gatineau sera aisément en mesure de donner suite à la recommandation de Planifika de démolir le vétuste aréna Cholette, situé sur le boulevard Cité-des-Jeunes, pour ensuite revendre le terrain au plus offrant.

Les arénas de Gatineau à l'étude

Les travaux de la commission des sports et loisirs de la Ville de Gatineau sur l'état et le maintien des arénas commencent ce mercredi, avec la présentation du rapport de la firme Planifika produit en 2013.
Le président de la commission, Marc Carrière, qui se bat depuis des mois pour que cette étude soit rendue publique, a confirmé que les travaux se feront à huis clos. Ce rapport déjà présenté aux élus en 2014, et coulé dans son ensemble dans tous les médias de la région, recommande de démolir bon nombre d'arénas de Gatineau et de les remplacer par des complexes de plusieurs glaces afin de réduire les coûts d'opération pour la Ville. 
« Il faut savoir quels sont les besoins exprimés par les associations de hockey, de patinage artistique et de ringuette par exemple, indique M. Carrière. Ces gens-là doivent être informés et consultés. À partir de là, on verra ce qui va en découler dans un échéancier raisonnable. »
En juin, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, avait qualifié de « perte de temps » le travail qu'amorcera la commission des sports et loisirs dans les prochaines heures. « Je ne sais pas ce que M. Carrière veut faire, avait affirmé le maire. On parle d'infrastructures. Nos services doivent faire un travail dans le bon ordre. On n'est pas en train de brasser du papier entre politiciens. »
Le maire de Gatineau a tenté de convaincre le conseil qu'il valait mieux régler d'abord le dossier du futur aréna Guertin, préciser le lieu et le nombre de glaces qu'abritera le nouvel immeuble, et ensuite élaborer un plan de réfection des arénas de quartier. Le conseil avait cependant accepté de donner le mandat à la commission de M. Carrière de travailler sur le dossier.
« C'est sûr et certain que c'est lié avec Guertin, mais en même temps, il faut avoir des scénarios de prêts, mais on devra s'ajuster en conséquence », admet M. Carrière. 
VMSO à l'hôtel de ville
Les négociations entre la Ville de Gatineau et Vision multisports Outaouais (VMSO) sont entrées dans une phase cruciale. Des présentations à huis clos sur le dossier sont prévues prochainement. Le président de VMSO, Alain Sanscartier, a d'ailleurs été vu, mardi, sortant de la Maison du citoyen. Sans vouloir donner de détails, il a confirmé qu'il n'était pas de passage à la Maison du citoyen pour rapporter des livres à la bibliothèque.