Le télétravail des fonctionnaires pourrait être favorisé

La Ville de Gatineau devrait envisager de louer au gouvernement fédéral certains de ses locaux vacants afin de favoriser le télétravail des fonctionnaires, croit le conseiller de Buckingham, Martin Lajeunesse.
Ce dernier estime que Gatineau gagnerait beaucoup à s'inspirer d'une ville comme Amsterdam qui mise beaucoup sur le télétravail pour minimiser les déplacements inutiles de travailleurs.
Cette façon de faire permettrait, dans une certaine mesure, de soulager la Ville d'Ottawa qui cherche une façon de désengorger son réseau routier, surtout à l'approche de l'immense chantier du O-Train. Il s'agirait aussi, note M. Lajeunesse, d'une manière pour Gatineau de rentabiliser des espaces libres.
La Ville de Gatineau doit d'ailleurs faire un important ménage de son portefeuille immobilier au cours de 2015. Cet exercice amènera la Ville à revoir l'utilisation de certains de ses immeubles et à la vente de certains autres.
«Il faut analyser et mesurer ce que nous avons comme espace libre, mais je sais, par exemple, que nous en avons au centre de service de Buckingham, explique le conseiller. Nous pourrions élaborer des locaux, à moindre coût pour permettre aux fonctionnaires fédéraux qui le souhaitent d'y faire du télétravail. Ça évite à ces gens de se rendre à Ottawa et ça nous permet de rentabiliser des espaces vides.»
Mabelanger@ledroit.com