La Ville de Gatineau a émis près de 16400 contraventions pour le stationnement hivernal, en 2013.

Le stationnement hivernal sera revu à Gatineau

La Ville de Gatineau reverra sa politique de stationnement hivernal dans les rues.
Le maire, Maxime Pedneaud-Jobin, a déclaré hier que les services municipaux vont aussi revoir la question de l'imposition des contraventions aux automobilistes qui laissent leur véhicule dans les rues, durant la nuit, en hiver.
Le maire a fait cette déclaration lorsqu'appelé à commenter le texte paru dans LeDroit, la semaine dernière et qui révélait que la Ville de Gatineau a émis près de 16400 contraventions pour le stationnement hivernal, en 2013, comparativement à 10886 pour Ottawa, durant la même période. Or, Ottawa a une population de plus de 900000 habitants, comparativement à 270000 pour Gatineau. Gatineau interdit totalement le stationnement nocturne dans les rues durant l'hiver, qu'il neige ou non.
La Ville d'Ottawa a une toute autre approche. Elle n'interdit le stationnement nocturne dans les rues que lorsqu'Environnement Canada prévoit une chute de neige de 7 centimètres ou plus. Les citoyens peuvent être avertis directement par courriel, s'ils le désirent, ce qui leur donne le temps de trouver du stationnement ailleurs.
«Les contraventions sont un outil important pour s'assurer que les rues sont sécuritaires et qu'elles demeurent accessibles aux équipes de déneigement. Mais, est-ce qu'on exagère? Est-ce qu'on atteint nos objectifs? Nos services vont examiner ça et je ne veux pas m'avancer sur les solutions qui seront adoptées. On sait ce qui se passe à Ottawa et ce sera étudié, mais je ne veux pas favoriser une option plus qu'une autre, alors on va attendre de voir ce que vont recommander nos services», a commenté M. Pedneaud-Jobin.